- PUBLICITÉ -
Humour: le plus fort

Billy Tellier

Humour: le plus fort, c’est Billy

Il a pris mille chemins pour y arriver, le voilà finalement qui débarque avec son premier spectacle solo, intitulé La loi du plus fort! Prochain arrêt: Sainte-Thérèse, ce jeudi 19 septembre.

Au bout du fil, entre deux destinations, Billy Tellier se raconte. «Mon spectacle, c’est un guide de survie avec seulement des mauvais conseils», dévoile-t-il d’entrée de jeu. Fort des quelque 70 représentations déjà données un peu partout au Québec, Tellier affiche désormais l’assurance d’un vieux routier. «Mon spectacle est bien rôdé et je sais qu’il est bon», décline-t-il.

Si des petits ajustements ont dû être faits en cours de route, «pour le plaisir de garder la chose en vie», Tellier se réjouit d’avoir pu conserver presque intact ce premier opus. «Après avoir fait des bars ou des galas Juste pour rire où j’étais sur scène pendant un petit sept minutes, me retrouver sur scène, avec mon spectacle, c’est formidable. De savoir que ces gens ont acheté des billets pour venir me voir, ça fait une énorme différence», lance-t-il.

Le point de départ? «Ma grandeur… je règle la question en partant», indique-t-il, reconnaissant tout de même que c’est ce qui lui a permis de devenir qui il est aujourd’hui. «C’est devenu mon arme. Et mon humour m’a permis de répondre à ceux qui m’ont écœuré quand j’étais plus jeune.»

Tellier s’offrira ensuite un moment d’échange avec son public, où il tente de créer un pays, question de se garder le cerveau actif, dit-il, avant de se lancer dans toutes sortes de questionnements. «C’est quoi être un homme aujourd’hui? Je pense que ma génération se cherche un peu», soulève-t-il.

Autrement, celui qui vient tout juste de souffler ses 31 bougies s’interroge sur son avenir en tant que père et son désir (ou non) d’avoir des enfants. «Dans ce numéro, je demande à mon meilleur ami de choisir entre moi et son bébé», s’esclaffe-t-il. Et puis, il y a cet autre numéro, sur le baptême, le moment fort de la soirée, assure-t-il. «Je chuchote, comme dans une église, pendant 10 minutes… ça créé une ambiance très le fun», dit-il.

Métier: humoriste

Révélation Juste pour rire 2004, Billy Tellier a depuis participé à plusieurs émissions de télé, telles Atomes crochus, Prière de ne pas envoyer de fleurs, Nous avons les images et Colocs.TV. Cet automne, Tellier vivra l’expérience d’un grand plateau, avec La vie parfaite, un nouveau téléroman. «J’ai beaucoup de fun à jouer», confie-t-il.

Tellier, c’est aussi un morning man à la radio et un auteur prolifique. Mais quand on lui demande ce qui le définit le mieux, c’est spontanément le métier d’humoriste qui lui vient en tête. «Mon travail, c’est d’être drôle», résume-t-il.

Pour réserver votre place, consultez le site Web [www.odyscene.com] ou contactez directement la billetterie du Théâtre Lionel-Groulx, au 450-434-4006.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top