- PUBLICITÉ -
Guy Bélanger pour vous

L’harmoniciste Guy Bélanger.

Guy Bélanger pour vous

Excellent bluesman, certes, mais il faudrait surtout considérer l’harmoniciste Guy Bélanger tel un compositeur. Il était sous le chapiteau des Jeudis Show, dans le secteur Fontainebleau, avec quatre musiciens pour une prestation remarquable.

Avec trois disques, en plus des trames filmiques de Timekeeper et Gaz Bar Blues (eh oui! Guy est le grand frère de Louis et c’était avec Claude Fradette), le musicien a contribué à de nombreuses productions en studio et la sonorité de son harmonica porte une signature recherchée.

En fait, Guy Bélanger devrait sortir du blues traditionnel, Carl Tremblay est excellent dans le genre, et ne plus se concentrer que sur ses compositions et à fortiori les plus mélodieuses. La pièce intitulée Pour vous en était un exemple éloquent.

Les sonorités sont très expressives et elles ont un langage étonnant dans ses partitions plus mélodieuses. C’est là où brille particulièrement ce musicien de trente‑cinq années d’expérience acquises très tard sur les scènes, avec des musiciens tels Bob Walsh, Muddy Wathers, Koko Taylor et Big Mama Thornton.

En définitive, Guy Bélanger ne devrait plus jamais jouer que ses propres compositions, puisqu’elles sont également fort bien arrangées et toujours très accrocheuses. Passez faire un tour sur son site Internet et vous aurez de la difficulté à en ressortir.

Rudy Caya au parc Blainville

Il s’est métamorphosé en Vilain Pingouin avec Michel Vaillancourt il y a un quart de siècle et leur aventure a duré jusqu’en 2003. Rudy Caya a récolté des Félix et reçu deux disques certifiés Or au cours de sa carrière qui se poursuit maintenant en solo.

Il sera bien évidemment accompagné de musiciens lors du prochain Jeudi Show, au parc Blainville, bien que nous ne sachions rien de cette prestation, sauf qu’elle débute dès 19 h 30. On rejoint le parc par la 22e Avenue Est, sur la route 117.

On constate toujours les limites de cette formule de proximité avec les citoyens des Jeudis Show, en amenant les spectacles sous le chapiteau dans différents parcs, puisque les meilleures présentations font à peine la moitié des foules constatées ailleurs dans des endroits fixes, où les gens prennent l’habitude de se retrouver.

Des installations stables peuvent également mieux soutenir les averses, alors qu’on ne cesse de s’inquiéter pour la technique avec du matériel posé sur le sol des chapiteaux.

Une mauvaise bonne idée de production qui a privé Guy Bélanger d’une assistance à sa hauteur, mais qui propose encore de très belles choses à venir dont le Pascal Picard Band, ce sera le 1er août.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top