- PUBLICITÉ -
Google fait son entrée dans l’industrie du jeu vidéo

Google a présenté sa nouvelle plateforme Stadia qui devrait révolutionner l’industrie du jeu vidéo.

Google fait son entrée dans l’industrie du jeu vidéo

La plateforme Stadia

Lisez la chronique techno de Sébastien Trottier. Cette semaine: la plateforme Stadia.

Le 19 mars dernier, lors de la Game Developpers Conference (GDC), Google a présenté sa plateforme Stadia. Un service où l’on peut s’amuser aux jeux vidéo des grands studios, ainsi que ceux de la communauté indépendante. Il vous suffira seulement un ordinateur, un téléviseur via chromecast et même un cellulaire pour y accéder, contrairement à Sony, Microsoft et Nintendo exigeant de se munir d’une console pour y jouer.

Ce sont des appareils proposant jusqu’à 10,7 Teraflops (mieux qu’une Playstation 4 et qu’une Xbox One réunies) de calcul simultané, qui vont traiter l’information à distance et envoyer le flux vidéo par Internet sur le terminal de votre choix. Le géant américain promet une résolution en 4K HDR à 60 images par seconde, tout en préparant le terrain afin d’offrir une qualité en 8K à 120 images par seconde.

Initialement, le service est prévu d’ici la fin de l’année dans quelques pays sélectionnés (dont le Canada). Aucun prix n’a encore été annoncé, un élément essentiel auprès du public en vue de garantir son succès. La vitesse minimale nécessaire de la bande passante sera également un facteur primordial.

Créateurs et joueurs dans la mire de Google

Allouant une méthode simple pour les créateurs de diffuser leurs contenus, ils seront libérés des spécifications techniques des consoles de salon, laissant libre cours aux projets les plus fous.

Quant au joueur, il utilisera ses propres dispositifs de manière à commencer une partie sans devoir installer quoi que ce soit. Intégré aux réseaux sociaux, tels que YouTube, voyagez dans l’univers désiré en un bref instant. La plupart des manettes seront compatibles, en plus de celle spécifiquement, conçue pour le système Stadia, permettant d’avoir une jouabilité quasi identique à aujourd’hui.

Le marché où les personnes préfèrent se procurer des éditions physiques de jeux, devra s’y faire, car celui-ci s’éteint à petit feu.

Sur le long terme, la démocratisation de nos habitudes à se divertir pourrait chambouler ce secteur lucratif. Il reste cependant plusieurs questions auxquelles Google aura à répondre, d’ici le lancement officiel.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours 3 BBQ !
- PUBLICITÉ -
Top