- PUBLICITÉ -
34 Galerie/Ateliers, Saint-Eustache, exposition virtuelle, On se met sur notre 34, Jean Cousineau, Stef Heendrickxen, Jessica Lemieux, Jean-Jacques Pagé, Louise Paradis, Lucie Pelletier, Lyette Roussille,

Après la pluie, acrylique sur toile, de Stef Heendrickxen, à qui l’on doit aussi la conception de cette exposition virtuelle. (Photo Stef Heendrickxen)

Faites comme chez vous!

Exposition virtuelle au 34 Galerie/Ateliers

Les artistes membres du 34 Galerie/Ateliers, à Saint-Eustache, font un pied de nez virtuel à la pandémie qui ferme tout et vous proposent pratiquement d’entrer chez eux, dans des intérieurs accueillants où vous pourrez prendre tout le temps qu’il faut pour admirer leurs œuvres et peut-être même les imaginer chez vous.

L’exposition s’intitule On se met sur notre 34 et attire votre œil sur le travail de sept artistes, nommément Jean Cousineau (peinture, vitrail et techniques mixtes), Stef Heendrickxen (peintre et illustratrice), Jessica Lemieux (artiste peintre), Jean-Jacques Pagé (peintre et pastelliste), Louise Paradis (artiste peintre), Lucie Pelletier (artiste peintre) et Lyette Roussille (crayons de couleurs).

Saisir l’effet

Chacun y présente huit œuvres qui ont fait l’objet d’une mise en contexte simulée, grâce au savoir-faire de Stef Heendrickxen (qui est aussi designer graphique), laquelle a butiné des intérieurs qu’elle a judicieusement sélectionnés en y plaçant les tableaux proposés, toujours dans le souci de créer un tout harmonieux.

On pourrait y voir un lien avec le confinement, mais c’est surtout pour que le spectateur puisse en saisir le véritable effet qu’ils sont ainsi présentés. Au lieu de se contenter d’une image avec ses dimensions (une donnée quasi abstraite, du moins qui dit tout sans le montrer), les tableaux sont placés dans un décor qui peut s’apparenter au vôtre. Un peu comme si l’on tournait les pages d’un magazine de décoration.

«On a trouvé la proposition intéressante, d’autant plus que ça nous a permis de développer notre site Web, chose que nous n’avions pas auparavant», souligne la directrice du 34 Galerie/Atelier, Lyette Roussille. Le site présente essentiellement l’exposition On se met sur notre 34, mais pourra être éventuellement bonifié, d’ajouter cette dernière. Pour le moment, on y retrouve donc les tableaux des sept exposants, avec une prétention de chacun des artistes de même qu’un lien vers leur site Web respectif. Un onglet est aussi prévu pour joindre l’artiste si souhaitez faire l’acquisition d’une œuvre.

À l’ère des réseaux sociaux, on se sert également de toutes les plateformes disponibles, de sorte que Lyette Roussille s’efforce de publier chaque jour du contenu touchant cette exposition sur la page Facebook de l’organisme. La plateforme Instagram est aussi mise à contribution. «On a essayé de trouver une façon sécuritaire de diffuser notre art et, en même temps, avec la pandémie, ça nous a donnés un projet motivant et rassembleur, alors que tout le monde est un peu à l’arrêt», poursuit Mme Roussille.

En ligne jusqu’à Noël

De fait, le 34 Galerie/Ateliers, qui regroupe neuf membres actifs, a dû fermer momentanément ses portes, durant la pandémie. Il faut savoir que l’endroit, dans sa superficie, est divisé en autant d’espaces à aires ouvertes, lesquels permettent aux membres d’y tenir leur lieu de production tout en pouvant échanger avec leurs pairs. Dans le respect des consignes sanitaires, bien entendu.

À noter que cette exposition virtuelle demeurera en ligne jusqu’à Noël. Vous pouvez vous y rendre en un seul clic, au [www.le34galerieateliers.com].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top