- PUBLICITÉ -
Emilie-Claire Barlow sublime

La chanteuse jazz Emilie-Claire Barlow.

Emilie-Claire Barlow sublime

Rares sont les chanteuses qui atteignent un tel niveau musical. Emilie-Claire Barlow venait défendre son premier disque francophone à l’église Sacré-Cœur, et le charme a opéré sur une assistance qui en redemandait.

Ce ne sont plus des amateurs de jazz, mais des fidèles de la belle Torontoise qui en ressortaient le cœur léger et la tête pleine de musique.

On entendait un bravo! ému avant même que ne s’éteigne la toute dernière note d’une interprétation à faire frémir l’assistance d’un même plaisir. La musicalité est exceptionnelle chez cette artiste.

C’était un second passage pour Emilie-Claire Barlow et ses musiciens, au cabaret de l’église Sacré-Cœur, et on se demande encore comment ce dernier spectacle a-t-il pu être encore plus savoureux que le précédent, qui nous avait absolument ravis.

L’ingrédient qui sublimait le charme vocal de la dame est le français qui, dans sa bouche, est la plus belle promotion du bilinguisme. Même un indécrottable felquiste succomberait aux accents langoureux de la belle Canadienne lorsqu’elle rend hommage à Sylvain Lelièvre.

On avait la mâchoire sur les genoux, tandis que la chanteuse nous donnait le goût de croissants de soleil pour déjeuner, tellement cette chanson devenait subitement d’une sensualité quasi palpable.

Une samba avec Emilie-Claire Barlow est toujours d’une sensualité naturelle sans nécessiter le gros saxophone, mais avec des variantes vocales et instrumentales qui chatouillent à des endroits pas permis.

Il faut absolument souligner l’accompagnement instrumental que vous devinez du même niveau, et la complicité entre la chanteuse et ses instrumentistes consolidait un spectacle sans faille.

On s’étonne à constater que la petite Emilie-Claire débutait dès l’âge de sept ans, mais en doublant des voix et en interprétant des ritournelles publicitaires.

La femme a aujourd’hui neuf disques à son actif et a notamment été sacrée Meilleure vocaliste féminine aux Juno Award tout comme au National Jazz Award. La seule question qui nous reste concerne Odyscène: c’est quand le prochain spectacle d’Emilie-Claire Barlow chez nous?

D’autant plus que la formule cabaret de l’église Sacré-Cœur est parfaite pour la sonorisation comme l’atmosphère, et la proximité avec l’artiste ajoute au charme d’une aussi belle personne.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top