- PUBLICITÉ -
Du neuf avec Chantal Fleury

(Photo Pierre Latour)

Du neuf avec Chantal Fleury

C’est en humour que se poursuivait la série blainvilloise des Jeudis Show, au parc des Hirondelles, avec Chantal Fleury pour casser une part de son nouveau matériel qui constituera la totalité de son spectacle de mars prochain, à l’église Sacré-Cœur, une production du Théâtre Lionel-Groulx.

C’est cependant avec son numéro du vélo de montagne que Chantal Fleury ouvrait le spectacle en plein air, en installant d’emblée l’aspect très énergique de son personnage monologuiste.

Chantal Fleury explore le comique de situation avec des ancrages dans la vie de tous les jours, notamment la piscine à partir et le barbecue à allumer, le chum un peu trop athlète et l’achat de la maison à 257 000 $, laquelle maison et sa description loufoque s’inscriront dans les nouveaux monologues.

Il faut dire qu’au cours des quelque 250 représentations qu’elle a données du spectacle intitulé Si ça se vit, ça se rit, Chantal Fleury a beaucoup cultivé l’interaction avec les spectateurs, a fortiori lors de représentations corporatives, et il faut avouer que ça marchait rondement avec les Blainvillois réunis sous le chapiteau.

Tellement d’ailleurs, que l’humoriste a pu compter sur l’appui des spectateurs pour rallonger une prestation prévue pour une heure, voire même sur leurs applaudissements nourris pour redemander un rappel.

On a par ailleurs pu constater que les Blainvillois ne suivent pas la série itinérante des Jeudis Show d’un parc à l’autre, une faiblesse de la formule qui s’est révélée quand l’humoriste cherchait par applaudissements à distinguer la provenance de son auditoire. On ne suit de toute évidence que ce qui se passe dans son propre secteur, ce qui plafonne l’assistance en deçà d’une centaine de spectateurs.

Ricky Paquette blues, le 30 juillet

Il faudra se rendre au parc Dubreuil, jeudi prochain 30 juillet, pour la suite des Jeudis Show qui reviendront en musique et plus précisément sur des accords de blues avec le jeune guitariste et chanteur prodige Ricky Paquette.
À dix-huit ans, on peut maintenant dire de lui qu’il est un bluesman, même si ça fait déjà deux ans que Ricky a fait lorgner tous les connaisseurs de blues, à commencer par Normand Brathwaite avec Belle et Bum.

Le spectacle débute dès 19 h 30 et vous entendrez cette jeune émule de Jimi Hendrix (il donne une belle version soliste de The wind cries Mary) beau temps, mauvais temps, parce que c’est sous le chapiteau et bien évidemment gratuit.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top