- PUBLICITÉ -
Disconnected Blind remporte Emergenza

Les quatre musiciens de Disconnected Blind, nommément Léandre Dussault au saxophone, Samuël Bolduc à la batterie, ainsi que le bassiste Louis Boudreault et le guitariste chanteur Kanuel Lauriot.

Disconnected Blind remporte Emergenza

C’est à l’Olympia de Montréal que les quatre musiciens du groupe Disconnected Blind ont damé le pion à une quinzaine d’autres groupes pour remporter la finale d’Emergenza, ce qui les amène à la grande finale allemande du concours international.

Ils ont donc été sélectionnés parmi une quinzaine de groupes à la finale montréalaise, mais ce sont en fait une centaine de groupes à travers le monde qui se battent pour une parution au Taubertal Open Air Festival, où Disconnected Blind fera face à une foule de quelque 20 000 spectateurs.

Vous constaterez toute l’ampleur de ce concours en passant sur le site «Emergenza» avec la nomenclature des groupes en provenance de l’Australie à la Pologne, ainsi que de la Finlande au Japon, mais c’est sous le registre Canada et Montréal que vous retrouvez la vidéo de la prestation gagnante des quatre Blainvillois.

C’est un périple de cinq jours, soit du 8 au 13 août, qui amènera le guitariste chanteur Kanuel Lauriault, le bassiste Louis Boudreault et Samuël Bolduc à la batterie, ainsi que Léandre Dussault au saxophone, à donner un spectacle court de 30 minutes, ainsi qu’une première partie sur cette grande scène que l’on pourrait comparer à celle de Woodstock en Beauce.

Malgré ce succès, les gars se souviennent très bien avoir terminé troisièmes dans un concours à l’Adobase où ils avaient connu une contre-performance.

«On va travailler», d’alléguer Alexandre, en ce qui concerne cette rare opportunité à percer en Europe, et Louis de rajouter: «On va monter d’une coche.»

Faut-il rappeler qu’ils n’ont même pas seize ans encore et que déjà les gars font de la musique ensemble depuis quatre ans et qu’ils se produisent devant public depuis un an et demi.

Nous vous avons déjà parlé avec enthousiasme de leurs compositions anglophones, soit six chansons bien ficelées, et ils pourront bénéficier d’une quarantaine d’heures de studio afin de peaufiner leurs compos.

Mais avant de s’embarquer pour la petite ville médiévale de Rothenberg ob der Tauber, les gars doivent financer leur périple et c’est pourquoi ils vous invitent à venir les encourager lors de deux rencontres consécutives dans la région.

D’abord, à Bois-des-Filion, plus précisément au Chalet des citoyens, le 20 juillet, alors que Disconnected Blind se produira à compter de 20 h, l’entrée coûte 5 $ et c’est ouvert à tous.

Puis, dès le lendemain, on se retrouvera au coin de la montée Sanche et du boulevard Industriel, c’est en plein air dans le stationnement du Bonisoir où l’on tiendra un lave-o-thon, à compter de 10 h 30, avec le groupe de musiciens afin de financer le périple.

C’est donc une étape importante pour le groupe qui en ressortira avec une riche expérience de scène et un disque de bonne qualité pour se présenter. D’autres spectacles sont à venir, il vous suffit de suivre Disconnected Blind sur Facebook.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top