- PUBLICITÉ -

Michèle Murray, présidente de la commission des arts, de la culture et de la bibliothèque, Véronique Boucher et Mathieu Bourret; créateurs du projet «Parcours sonores», Richard Perreault, maire de Blainville, et Nicole Ruel, vice-présidente de la commission des arts, de la culture et de la bibliothèque.

Des «Parcours sonores» à écouter dans six parcs de Blainville

Depuis quelques semaines, il est possible de visiter six parcs de Blainville tout en écoutant des musiques composées spécialement pour ces endroits. Il s’agit des «Parcours sonores», une collaboration culturelle hors du commun entre la Ville de Blainville et des créateurs blainvillois.

Les discussions entre la Ville et les créateurs des «Parcours sonores» ont débuté il y a près d’un an. Véronique Boucher, de Origines Consultation-Création, et Mathieu Bourret, compositeur des mélodies, ont présenté cette idée épatante de composer des musiques sur mesure pour des marcheurs empruntant des sentiers très fréquentés dans des parcs ciblés de la Ville.

Projet novateur et activité unique pour le citoyen

Cette collaboration a donné naissance à la création de 23 segments musicaux (plus de 120 minutes de musique) pour six parcs de Blainville. Ainsi, le citoyen a le choix de se plonger en immersion sonore, en harmonie avec la nature, et ce, dans le parc de son choix parmi ceux-ci:

  • Boisé des lacs Fauvel
  • Parc de la Sentinelle
  • Boisé du Plan Bouchard
  • Parc Marc-Aurèle-Fortin
  • Boisé du Parc équestre
  • Jardin de verre et de métal

«Il s’agit d’un projet culturel unique pour la Ville de Blainville, du jamais vu jusqu’à présent! Une extraordinaire façon d’inviter les citoyennes et citoyens à combiner deux activités, la découverte de nos magnifiques parcs, tout en profitant de musiques exclusives pour ces lieux», se réjouit Michèle Murray, présidente de la commission des arts, de la culture et de la bibliothèque.

Une démarche artistique complexe

En plus d’offrir un produit de qualité, les créateurs désiraient personnaliser les musiques en fonction de l’environnement. «C’est de cette façon que nous nous sommes retrouvés à l’aube, un beau matin, à enregistrer les chants des oiseaux et un vol d’outardes sur les sentiers du boisé des lacs Fauvel», raconte Véronique Boucher, l’instigatrice de ce projet.

Pour sa part, Mathieu Bourret s’est complètement dédié à la création des compositions, entouré d’une solide équipe, sans qui le projet n’aurait pas été possible.

Il est possible de profiter des «Parcours sonores» dès maintenant dans les six parcs, et ce, à l’année. Il suffit de repérer les panneaux dans les sentiers et de télécharger les musiques.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top