- PUBLICITÉ -

Crédit photo : Noémie Trempe

Des élèves exposent la beauté de la différence

Les élèves du programme en Intégration sociale du centre Multiservice de Sainte-Thérèse ont dévoilé leurs œuvres dans le cadre d’une exposition qui a eu lieu du 6 au 13 décembre.

Vivant soit avec une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme, les élèves sont regroupés au sein du collectif Ensemble qui dévoile leurs autoportraits. Les œuvres ont d’ailleurs été exposées à la Semaine Art et Différence des Laurentides qui s’est déroulée durant la première semaine de décembre à Rosemère.

Réalisés dans le cadre de leurs cours d’arts, les autoportraits dévoilent les passions, les espoirs et les valeurs des élèves. « L’autoportrait a été fait en deux temps et en premier, ils ont noté des passions ou des valeurs qui leur étaient chères. Ça donné des résultats magnifiques et c’est vraiment des créations parlantes », décrit Emmanuelle Roy enseignante des arts au centre Multiservice de Sainte-Thérèse. Parmi les différentes thématiques qu’on a pu lire dans l’exposition, c’est la joie et le bonheur qui revient le plus. « Ils étaient touchés d’exprimer les choses qui sont importantes pour eux. Juste les mots que des élèves ont choisis, c’est une œuvre d’art en soi et en plus c’est vraiment beau avec les couleurs. », affirme l’enseignante.

Soucieux de l’environnement, les élèves ont utilisé des matériaux recyclés pour chacune des créations. D’ailleurs, pour l’exposition qui a eu lieu dans le cadre de la Semaine Art et Différence des Laurentides, ils ont utilisé des pochettes de plastiques qui avaient été récupéré à l’école.

Un projet valorisant

« Les élèves du programme d’Intégration sociale se sentent souvent différents, mais en faisant une activité comme ça, ça les valorise et ils ont souvent des talents incroyables », indique Mme Roy. En plus de créer ces autoportraits, les élèves ont eu l’opportunité de travailler dans toutes les étapes de l’exposition, du montage des créations jusqu’au vernissage. « On travaillait vraiment en équipe et il y avait un rôle pour chacun. C’était une grande fierté pour tout le monde qui y a participé », se réjouit Emmanuelle Roy.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top