- PUBLICITÉ -
Déliaison de Ed Pien

(Photo Hugo Vincent)

Déliaison de Ed Pien

Musée d’art contemporain des Laurentides

Non seulement le Musée d’art contemporain des Laurentides vous invite-t-il à venir voir les œuvres de Ed Pien, mais vous pourrez même y pénétrer puisqu’il s’agit de grandes installations, lesquelles seront exposées jusqu’au 27 février dans la galerie jérômienne.

Il y a en fait deux installations placées dans la petite et la grande salle, avec des œuvres papier qui jalonnent les déplacements des spectateurs.

Le premier espace que vous rencontrerez s’intitule Corridor et il se constitue de cordages et de dessins sur la thématique du métissage culturel. Il faut effectivement y passer comme dans un corridor et la multitude de tressages des cordes est agrémentée de dessins dont la narration s’élabore en fonction du parcours choisi.

- Publicité -

Dans l’autre salle, Tracing Night explore le métissage culturel et les projections, avec les bandes sonores qui contribuent aux atmosphères feutrées et très renfermées de l’installation que l’on visite bien évidemment dans la pénombre.

Le Torontois explore la différence culturelle comme facteur d’une déliaison identitaire, sa déliaison constituant un néologisme qui dit bien l’intention de l’œuvre qui explore le fragment identitaire. Ed Pien est lui-même un personnage culturellement attiré par des pôles distincts et même très éloignés. Originaire de Taipeh, Taïwan, il habite le Canada depuis 1968, où il a conclu sa maîtrise, à l’Université de Toronto.

Il s’agit donc de pièces de la collection personnelle de l’artiste présentées par le commissaire indépendant Karl-Gilbert Murray.

Curves Cross Série

Mais, avant d’accéder aux salles d’exposition, le MACL a accroché à ses murs une série de photographies de Colombine Drouin intitulée Curves Cross Série, sur lesquelles l’artiste ajoute peinture et graphisme pour faire ressortir les contrastes des couleurs vives, parfois sur des visages aussi connus que ceux de Véronique Cloutier et Yann Perreau.

Le MACL est sis au 101, place du Curé-Labelle, bien évidemment à Saint-Jérôme, au centre-ville, à deux pas de la cathédrale.

L’exposition est ouverte du mardi au dimanche, de 12 h à 17 h, et vous devez communiquer au 450-432-7171 pour davantage de renseignements, le site Internet [museelaurentides.ca] vous propose aussi davantage de détails et de photographies sur les œuvres de l’artiste Ed Pien.

Vous y découvrirez également qu’un autre Torontois, John McEwen, exposera au MACL à compter du 6 mars et jusqu’au 17 avril, avec des pièces représentant des animaux et des objets en acier soudé. Vous y verrez alors des installations fantastiques développées en collaboration avec la galerie Olga Korper.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top