- PUBLICITÉ -

Crédit photo Jonathan Bordeleau - Véronic, en pleine action.

De retour dans la région en 2020: Véronic DiCaire est époustouflante

Il n’est pas surprenant qu’elle connaisse autant de succès partout où elle passe: Véronic DiCaire a beaucoup de talent. Et elle en a fait la démonstration le 19 octobre au Théâtre Lionel-Groulx, où elle offrira deux supplémentaires les 11 et 12 septembre 2020. Elle sera aussi à Saint-Jérôme en avril et à Saint-Eustache, en juin.

De Pink à Céline Dion en passant par La Bolduc, Édith Piaf, Marie Carmen, Lady Gaga et une foule d’autres artistes, Véronic DiCaire assure, disposant d’un registre vocal à rendre jaloux bon nombre de chanteurs qui en ont pourtant fait leur profession.

De retour au Québec pour quelques mois avant de retourner en Europe compléter une tournée amorcée en novembre, sa 3e, Véronic, rencontrée dans sa loge après le spectacle, était heureuse de retrouver le public québécois.

«Avec le temps dont nous disposions, c’était important pour moi de présenter ce spectacle au Québec. Ce spectacle-là a été fait ici, pour les gens d’ici et ensuite adapté pour la France», indique l’imitatrice qui avoue s’être payé la traite avec Véronic DiCaire 3.

«On voulait vraiment avoir un show généreux. Oui, pour moi, mais aussi pour le public. Ç’aurait été facile d’avoir un show avec que moi sur scène, sans artifices, mais je n’avais pas envie de cela. J’avais envie d’intégrer des danseurs et d’aller chercher le plus de styles possible pour plaire à tous.»

C’est ainsi qu’outre les groupes et chanteuses de notre époque, celle qui est originaire d’Embrun en Ontario remonte dans le temps en présentant notamment un numéro «Jeunesse d’aujourd’hui», et un autre sur les années 80 et 90. Six danseurs l’accompagnent sur scène pendant tout le spectacle.

De nouvelles chansons

Bien sûr, lorsqu’on pense à Véronic DiCaire, on songe tout de suite à Céline Dion qu’elle imite à s’y méprendre depuis le début de sa carrière. Ginette Reno fait aussi partie de ses artistes chouchous.

«Elles reviennent toutes les deux, mais avec de nouvelles chansons», assure-t-elle avant d’ajouter avoir aussi laissé la place à la relève, pour plaire à tous.

«Charlotte Cardin et Sophia Nolin étaient des incontournables puisqu’elles se sont démarquées et sont connues de tout le monde. Lorsque je choisis des chansons, je dois prendre en compte que ceux et celles qui viennent voir mon spectacle sont de tous les âges, de toutes les générations.»

Véronic est partie pour trois ans avec ce nouveau spectacle. Celui-ci lui demande beaucoup d’énergie puisqu’elle est constamment en mouvement sur scène. Le yoga, une saine alimentation, de l’exercice physique et de bonnes nuits de sommeil devraient lui permettre d’arriver à bon port, quelque part en 2021.

D’ici là, elle sera à Saint-Jérôme en avril 2020, à Saint-Eustache en juin et de retour à Sainte-Thérèse, au Collège Lionel-Groulx, en septembre de la même année.

«J’adore jouer au Québec! Les gens me connaissent et répondent bien. À Las Vegas, par exemple, il fallait que j’enfile mon costume de super-héros à chaque soir, car je n’étais pas connue, j’étais à la conquête de quelque chose. C’était un travail énorme!»

Pour en apprendre davantage au sujet de Véronic et de sa tournée, il suffit de visiter le [veronicdicaire.com].

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top