- PUBLICITÉ -
David Jalbert lance Les Jeudis Show

Photo Michel Chartrand:

David Jalbert lance Les Jeudis Show

L’averse est passée une demi-heure avant le lancement du tout premier spectacle de la série des Jeudis Show, mais sans éloigner aucun des quelque 200 Blainvillois venus entendre les chansons de David Jalbert.

Originaire de Mascouche, le jeune père de famille trime depuis quelques années afin d’amener les titres de ses albums (Des Histoires, puis Le Journal) sur toutes les scènes qui lui sont offertes et la réaction était immédiate avec les gens réunis au parc Bruchési.

Les textes sont en rimes syntagmatiques et la narration tourne autour des choses de la vie, sur des musiques toujours très folk rock. On peut penser à Kaïn ou les Cowboys Fringuants pour se situer.

Avec trois bons musiciens pour compléter la formation, il faut dire que la «livrée» du spectacle est tout à fait sympathique et la proximité du grand chapiteau était parfaite pour ce type de prestation animé de bonhommie, à laquelle la foule répondait très bien.

Les textes sont très imagés, sans toutefois prétendre à la littérature, et le côté festif du spectacle alterne avec des moments nostalgiques qui ont beaucoup plu à l’assistance, laquelle est visiblement demeurée en lien avec l’artiste de bout en bout de la courte prestation.

Les gens réunis sous le chapiteau blainvillois ont donc beaucoup apprécié et chaleureusement remercié l’auteur, compositeur et interprète, en l’applaudissant longuement, et il semble que la série soit bien partie pour cette saison 2011.

Doriane Fabreg, le 7 juillet

On poursuivra la série estivale des Jeudis Show au Parc équestre avec Doriane Fabreg (la Doba de DobaCaracol), qui revient en solo avec des concoctions toutes personnelles.

On sait que les années folles du duo, qui a bourlingué sur la planète pendant deux ans, se sont terminées sur une séparation. Mais voilà que Doriane Fabreg revient après ressourcement avec de nouvelles pièces que l’on dit très inspirées, et ce, tant en anglais qu’en français.

Vous aurez donc une pleine heure de musique, à compter de 19 h 30, le 7 juillet, pour constater où en est la musicienne après ce succès fulgurant qu’elle a vécu en compagnie de Carole Facal.

On rejoint le Parc équestre via le chemin du Plan-Bouchard, c’est gratuit et il y a prestation malgré la pluie.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top