- PUBLICITÉ -
Danse Lhasa Danse à Sainte-Thérèse

La tournée du spectacle hommage Danse Lhasa danse s’arrêtera au TLG, le samedi 24 novembre.

Danse Lhasa Danse à Sainte-Thérèse

En hommage à Lhasa de Sela

En janvier 2010, la chanteuse québécoise Lhasa de Sela mourait emportée par la maladie, un cancer du sein, à 37 ans. En novembre 2011, en clôture de la 25e édition du Coup de cœur francophone, Pierre-Paul Savoie (PPS Danse), inspiré par l’œuvre de Lhasa, présentait le spectacle Danse Lhasa Danse, une création originale en hommage à cette artiste.

Sur scène, six chanteurs, cinq musiciens et douze danseurs avaient alors donné vie à ce spectacle dont la conception et la mise en scène portent la signature de Pierre-Paul Savoie. Louise Beaudoin cosigne la direction artistique avec M. Savoie, alors que la direction musicale est assurée par Denis Faucher.

Un an plus tard, soit le 24 novembre prochain, cette fois dans le cadre d’une tournée, c’est sur la scène du Théâtre Lionel-Groulx, à Sainte-Thérèse, que se produira la troupe de Danse Lhasa Danse, en version réduite, pour les besoins de la tournée, avec cinq musiciens, quatre chanteurs, nommément Karen Young, Bïa, Alexandre Désilets et Alejandra Ribera, de même que sept danseurs, Aurélie Brunelle, Roxane Duchesne-Roy, Rocky Leduc Gagné, Jocelyne Montpetit, David Rancourt, Sara Harton, Tom Casey et Danielle Denichaud.

«Lhasa avait ce qu’on appelle une vieille âme. Les œuvres qu’elle nous a laissées sont d’une grande valeur. J’ai été profondément touché par cette artiste. Il faut que son œuvre résonne», de résumer M. Savoie, lors d’une entrevue téléphonique accordée à l’amorce de la tournée, le 14 novembre dernier.

Richesse et profondeur

Ce spectacle hommage, poursuit-il, commande une grande dose d’humilité de la part des interprètes. «C’est une rencontre entre le répertoire de Lhasa, les musiciens, les interprètes et les danseurs. Et c’est la danse qui sera la découverte», assure-t-il.

D’abord parce que la musique de Lhasa se prête à merveille à la danse. «Tout comme Lhasa, la danse est une forme d’art qui a beaucoup de sagesse et d’âme», souffle-t-il. Ensuite parce que sept chorégraphes y ont contribué, chacun apportant avec lui son style et sa couleur, conférant à l’ensemble richesse et profondeur. «Ce spectacle n’a rien de monochrome», précise M. Savoie.

Au total, 19 chansons, dont deux chantées en français, ont été issues du vaste répertoire légué par Lhasa et seront interprétées au cours du spectacle qui durera environ 1 h 40. «On entend aussi Lhasa parler à deux ou trois reprises durant le spectacle. C’est puissant», souligne M. Savoie.

Amorcée le 9 novembre dernier, au Théâtre Outremont, à Montréal, la tournée Danse Lhasa Danse se terminera le 5 décembre, au Grand Théâtre de Québec. Bien que rien ne soit encore confirmé, il semble qu’une seconde tournée soit en préparation pour 2013.

Dans l’immédiat, l’arrêt à Sainte-Thérèse est prévu le samedi 24 novembre prochain, à 20 h. Pour réserver votre place, composez le 450-434-4006 ou visitez le [www.odyscene.com].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top