- PUBLICITÉ -
Danse: l'envolée d'Estelle Clareton

L’affiche du spectacle S’envoler qui sera présenté au TLG, le jeudi 29 mars.

Danse: l’envolée d’Estelle Clareton

Sur scène, ils seront 11 danseurs. Le spectacle, S'envoler sera, promet-on, très accessible, pas du tout hermétique et plutôt théâtral.

«Cette danse, en particulier, en est une qui parle et qui a un aspect assez ludique», mentionne Estelle Clareton, chorégraphe et danseuse. Une Québécoise d’origine française. Une Française installée au Québec depuis 25 ans. Bref, une femme dont la dualité culturelle l’a menée à se questionner sur ses racines, son appartenance et l’écart qui existe parfois entre deux lieux de résidence.

«Ça m’a fait penser aux oiseaux migrateurs qui partagent leur vie entre deux maisons. Mon spectacle propose d’ailleurs plusieurs références aux oiseaux. C’est très drôle et ça donne lieu à une belle théâtralité de la part des danseurs», image-t-elle.

Paradoxalement, le spectacle met aussi en relief ce besoin d’indépendance et celui d’appartenir à un groupe, à une communauté. «Le fait d’être plusieurs danseurs sur scène m’a également permis d’utiliser l’espace différemment», ajoute-t-elle.

S’envoler se révèle un spectacle évoquant les thèmes de la migration, du passage à l’âge adulte et du courage nécessaire pour y arriver. Rester ou partir? Rire ou pleurer? Se mêler au groupe ou s’en détacher? Voilà autant d’aspirations contradictoires sur lesquelles se fonde la chorégraphie, traversée de glissades, de dérapages, de chutes et d’élans, d’ombre et de lumière, de légèreté et de gravité.

Atelier de danse

Un atelier de danse se tiendra quelques jours avant le spectacle, soit ce samedi 24 mars, à compter de 10 h 30, à l’église Sacré-Cœur (45, boulevard du Curé-Labelle, à Sainte-Thérèse). Sur place, un des danseurs du spectacle, Sylvain Lafortune, vous apprendra une partie de la chorégraphie, peu importe votre niveau. Le coût de participation est fixé à 10 $ (7 $ sur présentation du billet du spectacle S’envoler). Pour information ou inscription, composez le 450-434-5174, poste 111.

Coproduction de Création Estelle Clareton, l’Agora de la danse et Montréal Danse S’envoler a bénéficié de résidences au Théâtre de la Ville à Longueuil, au Théâtre du Bic et à la Salle Pauline-Julien, à Sainte-Geneviève.

Outre Mme Clareton elle-même, les autres interprètes seront: Sylvain Lafortune, Jamie Wright, Esther Morin Rousseau, Louis Maltais, Frédéric Marier, Alexandre Parenteau, Brice Noeser, Marie-Ève Lafontaine, Noémie Godin Vigneau et Julie Marcil. 20 h. Pour réserver votre place, composez le 450-434-4006 ou visitez le [www.odyscene.com.]

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top