- PUBLICITÉ -
Entête - Culture

Collection permanente de la Ville de Blainville: voyez les œuvres en lice

En 1993, la Municipalité de Blainville démarre le projet d’une Collection permanente d’œuvres et d’objets d’art. Près de vingt années plus tard, cette dernière compte aujourd’hui plus de 140 artéfacts réalisés par de nombreux artistes de la MRC de Thérèse-De Blainville.

Ces œuvres sont toutes originales et proviennent de diverses disciplines des arts visuels, de la peinture à la photographie, de la gravure à la sculpture, en passant par les arts graphiques et les médiums mixtes.

Exposées à la Galerie d’art de Blainville, à la bibliothèque ou dans les différents édifices municipaux, ces pièces peuvent également être reproduites dans les documents papier ou Web de la Ville, offrant ainsi une importante visibilité aux artistes, tout en permettant aux citoyens d’apprécier la richesse et la variété de la production artistique régionale.

Les œuvres qui constituent la Collection permanente sont, entre autres, choisies lors d’une exposition collective annuelle, laquelle se tient présentement à la Galerie d’art de Blainville. Depuis le vernissage du 5 septembre, et ce, jusqu’au 22 du même mois, le public est invité à découvrir les œuvres en lice pour faire partie des acquisitions 2013 de la Collection permanente. C’est un jury composé de personnalités du milieu culturel qui en fera l’évaluation et le choix de celles qui se grefferont à la sélection existante.

Parmi les dizaines de pièces en candidature, on retrouve, entre autres, du côté de la photographie, le General Store Vermont, de Monia Lachapelle, dont les éléments semblent se détacher de façon quasi surnaturelle du ciel d’un gris orageux. Le magasin général déglingué, flanqué d’un antique pick-up et de vélos rouillés, leurs textures et couleurs exacerbées attirent l’œil comme un aimant, le spectateur plongé dans l’atmosphère de magie émanant de l’ensemble. On remarque également le tableau #139, de Claude Melançon, aux couleurs acryliques vives, brillantes et contrastées auxquelles se mêlent textures et caractères d’imprimerie.

Une mosaïque de Gérald Lamoureux, de sa série Les Mosaïques grégaires, fait aussi partie des œuvres exposées. On s’attarde aux multiples subtilités des mélanges de couleurs et degrés de lustre, au contraste que forment les lignes épurées des carrés de la mosaïque avec l’exubérance de leur contenu.

On n’aperçoit toutefois qu’une seule sculpture parmi les pièces en candidature, soit la Liaison intime,de Sandra Grégoire, création de stéatide des Indes, marbre, acier, aux courbes lisses et prononcées.

Ce ne sont là que quelques-unes des œuvres en candidature pour l’acquisition 2013 de la Collection permanente de la Ville de Blainville. Celle-ci, dans sa grande diversité à l’instar de la présente exposition, se veut le reflet de la politique culturelle de la Ville de Blainville, laquelle vise à renforcer l’identité collective et à stimuler le milieu culturel, tout en rapprochant les citoyens de la culture.

Dans un même ordre d’idées, le catalogue de la Collection permanente est d’ailleurs accessible en version abrégée sur le site Web de la Ville.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top