- PUBLICITÉ -
Pleins feux sur Nitro Rush!

Guillaume Lemay-Thivierge et sa partenaire de jeu, Madeleine Péloquin, se sont pointés à la grande première du film Nitro Rush, qui se tenait le 28 août dernier, au Cinéma de Saint-Eustache.

Pleins feux sur Nitro Rush!

C’était jour de grande première du Cinéma de Saint-Eustache, dimanche dernier, alors que l’on présentait Nitro Rush en présence des deux acteurs principaux du film, Guillaume Lemay-Thivierge et Madeleine Péloquin.

L’ambiance était joyeuse, plusieurs citoyens s’étant déplacés pour avoir le plaisir de faire la pose aux côtés de Guillaume Lemay-Thivierge. Si la gent féminine s’est laissée prendre au jeu photographique, le public masculin attendait d’un pied ferme le visionnement de ce film que l’on annonçait comme une bonne histoire remplie d’action.

Nitro Rush est en fait la seconde partie de Nitro, le film porté en 2007 à l’écran par Alain Desrochers, qui a repris sa place de réalisateur pour ce deuxième long métrage dont l’action se déroule plus de six ans après le premier.

Au secours de son fils

Scénarisé par Martin Girard, l’histoire met l’accent sur le personnage de Max (Guillaume Lemay-Thivierge) qui s’est retrouvé en prison pour le meurtre d’un policier. Son fils Théo (Antoine Desrochers) ne lui pardonne pas le décès de sa mère Alice et refuse de le voir. Il lui reproche d’avoir abandonné sa mère.

Or, Théo est mêlé à une histoire de drogue : la «nitro rush», un mélange plus puissant que l’ectasy et qui risque de faire des ravages. Max prendra alors les choses en main pour tirer son fils du piège dans lequel il s’est glissé.

De quelle façon? Pour le savoir, il faut aller voir le film, voyons !

Des visages connus

On retrouve des visages bien connus dans ce long métrage dont le réalisateur Desrochers est le premier idéateur : Raymond Bouchard, Antoine Olivier Pilon, Jean-Nicolas Verreault, Michel Charrette, Micheline Lanctôt et Luc Proulx.

Mis à part le réputé Guillaume Lemay-Thivierge, les deux plus gros rôles sont incarnés par Antoine Desrochers, le film du réalisateur, et Madeleine Péloquin, que l’on a pu découvrir dans Les Pays d’en haut, dans le rôle d’Angélique. Malgré son jeune âge, le jeune Antoine Desrochers dégage un certain charisme avec sa longue crinière blonde tressée et possède un sens du jeu certain.

Si l’excellent jeu de l’ensemble des acteurs n’est guère surprenant, force est d’admettre qu’en tant que nouvelle venue, Madeleine Péloquin s’en tire admirablement bien dans son interprétation de Daphné, la garce de service qui manipule le jeune Théo.

Un rôle en or !

Guillaume Lemay-Thivierge l’avoue, l’année 2016 s’annonce excellente pour sa carrière d’acteur. À peine deux mois après la sortie de Les Trois petits cochons 2, voilà que Nitro Rush apparaît sur les écrans du Québec.

Reconnu comme un artiste au tempérament plutôt actif, l’acteur se réjouit de ce film d’action. Même s’il s’agit d’une suite. «C’est vraiment le registre qui fait que je peux mettre ensemble tout ce que j’ai acquis au fil des années. Le plus grand défi dans ce film, c’est de se remettre dans la peau du personnage pour qu’il soit crédible pour tout le monde. Et d’intéresser aussi bien les gens qui le voient pour la première que ceux ayant vu le premier», confie l’acteur.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top