- PUBLICITÉ -
Chopin et Stravinsky selon Marie Chouinard

Le Sacre du printemps (tiré de l’œuvre de Stravinsky) sera l’une des deux pièces composant le programme de cette soirée signé Marie Chouinard.

Chopin et Stravinsky selon Marie Chouinard

À l’invitation d’Odyscène, Marie Chouinard propose un programme double où la musique sera à l’honneur. D’abord Les 24 préludes de Chopin, une œuvre créée pour dix danseurs. Suivra Le Sacre du printemps (créé en 1993), tiré de l’œuvre d’Igor Stravinsky.

«En 35 ans de carrière, c’est plutôt rare que j’ai commencé une œuvre à partir d’une musique», a-t-elle raconté au bout du fil. D’habitude, elle crée sa chorégraphie puis demande à son musicien complice des 20 dernières années, Louis Dufort, de mettre ses mouvements en musique.

Le public de Sainte-Thérèse sera donc doublement servi, le samedi 22 février, alors que les danseurs de Marie Chouinard fouleront la scène du Théâtre Lionel-Groulx pour la toute première fois.

Chopin et Stravinsky

Présentées comme autant de petites pièces de musique, Les 24 préludes de Chopin se dansent avec délicatesse et explorent avec émotion les profondeurs de l’âme humaine. «Chacune des 24 petites pièces dure entre une et deux minutes et se raconte comme une mini-histoire», ajoute‑t‑elle.

Puis, place au classique parmi les classiques, Le Sacre du printemps, où chaque note de musique a été chorégraphiée avec minutie avec, pour résultat, une chorégraphie organique, vigoureuse et exaltée. «Je suis en amour avec mes danseurs. J’aime comment ils bougent, j’aime leur fureur, leur sauvagerie», image‑t‑elle.

Les deux pièces ont été expressément commandées par Odyscène, parmi le vaste répertoire de Marie Chouinard. Pour réserver votre place, composez le 450‑434‑4006 ou consultez le [www.odyscene.com].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top