- PUBLICITÉ -
Chevalier de Carottebourg: la nouvelle aventure du Chat Boris

Le tandem Perreault-Lachance propose une nouvelle aventure du Chat Boris, pour les enfants de trois ans et plus.

Chevalier de Carottebourg: la nouvelle aventure du Chat Boris

L’auteure thérésienne Mélanie Perreault ajoute un titre à sa bibliographie qui en comptait déjà une quinzaine et propose une nouvelle aventure du Chat Boris, un récit illustré par Valérie Lachance et qui plongera les tout-petits dans un univers fantaisiste d’inspiration médiévale.

Publié aux éditions Les heures bleues, l’ouvrage fait exactement 32 pages et s’intitule Chat Boris, chevalier de Carottebourg. Le personnage apparaît donc dans un troisième bouquin du tandem Perreault-Lachance, qui avait auparavant publié Chat Boris casse la croûte (2013) et Chat Boris prend le large (2014), lequel contenait deux histoires intitulées Chat Boris, pirate des carottes et Chat Boris à la conquête des carottes étrangères.

Le cœur de Simone

Voilà suffisamment d’information pour conclure que ce félin au pelage rouquin est friand d’un certain légume, qu’il déguste à toutes les sauces autant qu’il s’en sert pour conquérir les cœurs… et les dragons.

Dans ce troisième opus, Boris se fait donc chevalier et rivalise d’adresse avec un certain Sire Gontrand Le Grand, tous deux engagés dans une série d’épreuves dont le vainqueur gagnera les faveurs de la princesse Simone.

Ce canevas classique se veut un prétexte à toutes les dérives possibles et l’on y reconnaît rapidement la plume pétillante de Mélanie Perreault qui sait non seulement tourner une jolie phrase, mais la rendre poétique et drôle à la fois. Vous soupçonnerez peut-être que la princesse habituellement passive des contes médiévaux ne restera pas assise longtemps et qu’elle ne résistera pas à se joindre à l’aventure, d’autant plus que cette quête culminera dans une expédition destinée à débusquer la licorne qui pète des carottes!

Trois ans et plus

Le livre s’adresse aux trois ans et plus et l’on devine aisément qu’ils seront séduits d’emblée par la bouille sympathique du Chat Boris, création de la Montréalaise Valérie Lachance, artiste peintre et graphiste. Celle-ci propose des dessins expressionnistes et colorés, illustrant des scènes empreintes de mouvement et grouillant d’une pléthore de détails auxquels on fait référence, à la fin du livre, alors que l’on propose un jeu-questionnaire permettant de revenir sur chacun des lieux et de les scruter davantage. Le Chat Boris dispose même de son site Web [www.lechatboris.com] et de sa page Facebook.

Mélanie Perreault est aussi directrice littéraire aux Éditions Pierre Tisseyre, depuis 2002. Parmi les livres qu’elle a publiés jusqu’ici, son excellent album intitulé Rosalie entre chien et chat, publié en 2015 chez Dominique et compagnie et illustré par Marion Arbona, a été finaliste au Prix du Gouverneur général et au Prix jeunesse des libraires du Québec, la même année, avant de remporter le prix Communications et Société 2016.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top