- PUBLICITÉ -
Chanson: la triangulation selon Patrice Michaud

L’auteur, compositeur, interprète et conteur Patrice Michaud.

Chanson: la triangulation selon Patrice Michaud

Il a parcouru 768 km depuis Cap-Chat pour présenter les chansons de son disque intitulé Le Triangle des Bermudes. «Une première fois à Sainte-Thérèse», de nous confier Patrice Michaud. Pourtant, la triangulation de son GPS nous l'avait amené à Boisbriand, l'été dernier. C'était un beau lundi soir.

Et c’est sans doute ce qui expliquait que nous soyons étonnamment nombreux à lever la main quand le chansonnier et conteur demandait à la ronde qui l’avait déjà vu sur scène.

Et celle-là, la petite scène de la salle cabaret de l’église Sacré-Cœur, était faite sur mesure pour le type de spectacle auquel l’auteur, compositeur et interprète nous conviait.

La chanson Cahier Canada, qui débutait la soirée, est assurément la plus typique et l’une des plus belles du jeune homme. L’écriture est syntagmatique (souvenons-nous qu’il est aussi conteur et donc un narrateur), bien que ses histoires soient nourries d’images très poétiques, souvent naïves, mais d’une candeur qui nourrit l’émotion.

Parce que c’est là où se joue tout l’intérêt des chansons de Patrice Michaud, sur les émotions générées par des images d’Épinal, certes, mais attachées par une écriture de toute évidence forgée de longue date.

Et dans les contes, il y a une madame Avon et une vie secrète aux mannequins des grands magasins. Laura Secord aussi s’anime et tout s’articule autour d’un ti-cul qui regarde son monde en y trouvant beaucoup de magie.

Les musiques sont très convenues, de type folk acoustique avec un peu de guitare électrique. Sans réinventer la roue, les quatre musiciens lui faisaient faire quelques tours très efficaces, autant en ballade que dans les pièces plus rythmées.

Il a obtenu le prix de la chanson SOCAN de Petite-Vallée ainsi que le Prix du public, en 2008, pour la pièce C’est chien pour les singes, et il s’imposait ultimement l’année suivante comme lauréat du Festival de Granby.

Le texte est la matière première de Patrice Michaud qui s’entoure de bons musiciens, tandis qu’il s’exécute à la guitare. C’est une formule connue, certes, mais les chansons sont inédites, d’une belle écriture et très bien interprétées.

Sue Foley et Peter Karp, le 10 mars

Ce sera un samedi consacré au blues, dans le cabaret de l’église Sacré-Cœur, avec beaucoup de guitares, toujours électriques et souvent en slide, alors que Sue Foley nous reviendra, mais avec le guitariste et aussi chanteur Peter Karp.

On ne connaît rien des musiciens accompagnateurs, mais Peter Karp peut aussi bien s’asseoir aux claviers avec talent. Chose certaine, c’est de blues traditionnel dont il est question, avec des accents rock, voire de jazz et de flamenco, nous dit-on.

Le prix d’entrée est de 28 $ et l’on peut réserver une tablée en composant le 450-434-4006.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top