- PUBLICITÉ -
Célébrez Noël avec l’Ensemble vocal Alternatim

Photo Claude Desjardins

Mathieu Bourret, directeur musical de l’Ensemble vocal Alternatim.

Célébrez Noël avec l’Ensemble vocal Alternatim

Soleil d’hiver

L’affiche montre un joli paysage sur lequel le soleil (ça dépend du point de vue) se lève ou bien se couche, mais pour ce qui est de la saison, la neige qui recouvre le sol dissipe le moindre embryon de doute. L’Ensemble vocal Alternatim chantera Noël et la saison qui l’accueille, le samedi 15 décembre, dans un spectacle intitulé Soleil d’hiver qui sera présenté à l’église Sainte-Rose-de-Lima.

«Nous profiterons de ce concert pour faire entendre des chants qui sont un peu moins connus. Jacques Brel, par exemple, a écrit de très belles chansons d’hiver» , signale le directeur musical Mathieu Bourret, qui mène aussi une carrière d’auteur-compositeur-interprète et porte donc toujours une attention particulière aux textes des chansons interprétées par Alternatim. «Ça influence ma vision et mes choix, effectivement, dit-il. Je n’y vais pas seulement pour la beauté des harmonies. Il faut aussi un texte significatif. Il m’arrive même, parfois, de choisir une chanson d’abord pour le texte.»

Il y aura donc un petit clin d’œil à Aznavour, avec son Ave Maria, on chantera La Bolduc (dont il apprécie les fantaisies phonétiques), bref, on puisera dans le répertoire populaire des pièces qui évoquent la saison hivernale, le titre du concert faisant par ailleurs référence à une chanson (une bossa-nova) de Maryse Letarte, connue pour avoir produit deux albums de Noël contenant exclusivement du matériel original.

Un véhicule d’émotions

«C’est un mandat qu’on s’est donné, chez Alternatim, d’encourager la relève et de faire découvrir des chansons méconnues à notre public» , exprime Mathieu Bourret qui, en plus de diriger le chœur et les musiciens, signe la plupart des arrangements des chansons, dont quelques-unes appartiennent au répertoire traditionnel. «Avec des arrangements non traditionnels» , précise toutefois le directeur.

«Et nous aurons plus d’instruments que d’habitude. Ça va sonner» , annonce-t-il, puisqu’une trompette et un trombone se marieront aux cordes (violon et violoncelle), le tout sous la direction du pianiste Yohan Jager, sans oublier les 65 individus qui composent cet ensemble à quatre voix mixtes, auxquels se joindront les membres du chœur Animato (à partir de 7 ans) et de la nouvelle troupe Animado (14 à 17 ans), ce qui donnera une bonne centaine de choristes, un gros véhicule d’émotions, dirait Mathieu Bourret qui résume ainsi le véritable but de l’art. «J’aime à penser que le public arrive au concert et en repart transformé. L’art, c’est aussi un portail vers les souvenirs. C’est très puissant» , pense-t-il.

Au-delà de la rivière

Et pourquoi à Sainte-Rose, plutôt qu’à Sainte-Thérèse, comme c’était le cas par les années passées? «C’est un risque que je prends. C’est une question de sonorité. Nous sommes un chœur pop, donc nous avons besoin d’amplification, ce qui pose un problème de réverbération que ne rencontrerait pas un chœur classique, par exemple» , explique Mathieu Bourret qui répond en cela aux critiques souvent formulées par le public qui peine parfois à entendre ce que les choristes leur ont préparé avec grand effort. «C’est un essai et, au fond, c’est juste de l’autre côté de la rivière» , reprend le chef de chœur, tout en expliquant que l’église de Sainte-Rose-de-Lima est réputée pour la qualité de son acoustique.

Billets

Le concert débutera à 19 h 30, à l’église située au 219, boulevard Sainte-Rose, à Laval, et les billets sont en vente au coût de 20 $, auprès des choristes ou encore à la porte, le samedi 15 décembre. Pour toute autre information, veuillez communiquer avec Martine Champion, au 514 793-6131.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top