- PUBLICITÉ -
Cégeps en spectacles: 8-Bits en route vers la finale nationale

La formation 8-Bits du Collège Lionel-Groulx célèbre sa victoire à la finale régionale Centre-Ouest de Cégeps en spectacles.

Cégeps en spectacles: 8-Bits en route vers la finale nationale

L’aventure de Cégeps en spectacles se poursuit pour la formation 8-Bits du Collège Lionel-Groulx. En effet, les dix étudiants du Collège ont remporté la finale régionale Centre-Ouest du concours, laquelle avait lieu en leur fief, le 23 mars dernier.

Ils partagent la victoire avec le duo Mas et Primo du Cégep de Saint-Jérôme, centre collégial de Mont-Tremblant. Les deux numéros vainqueurs se mesureront aux champions des quatre autres finales régionales lors de la grande finale nationale qui se tiendra le 27 avril prochain, tout près d’ici, au collège Montmorency.

La formation 8-Bits a une nouvelle fois soulevé la foule et épaté le jury avec une prestation théâtrale d’un autre genre qu’ils ont choisi d’intituler Le plombier moustachu.  Les dix gars du groupe rendent ainsi  un hommage vibrant aux jeux vidéo Mario Bros de l’époque du Nintendo 8-Bits, dont ils recréent l’univers, grandeur nature. Sous le couvert de l’obscurité, ils utilisent la lumière ultraviolette pour donner l’illusion d’images défilantes en deux dimensions, se mouvant avec précision sur la célèbre ritournelle.

Encore une fois, l’effet est captivant et très réussi, suscitant les rires et l’émerveillement, déclenchant un tonnerre d’applaudissements chez un public complètement soufflé. Les juges ont choisi de souligner leur originalité et leur marginalité, récompensant leur performance inusitée d’une bourse Desjardins de 500 $ et d’une participation à la finale nationale.

Dans un tout autre style, le duo hip hop tremblantois Mas et Primo a également impressionné le public et le jury. Ce dernier lui décerne la première place de cette finale régionale, saluant l’intégrité des textes et le charisme du rappeur Mas, alias Samuel St-Jean, qui les livre sur les mélodies à la guitare de Charles Primeau. Le duo propose deux pièces bien ficelées, Mas prenant de plus en plus d’aisance et d’assurance dans son débit et ses paroles tout au long de la prestation. Mas et Primo dépeint leur réalité au quotidien, célèbre leur ville et leur entourage, tandis que L’ascension, un peu plus sombre, aborde l’ambition, le rapport des artistes avec le succès. Mas s’emporte, saute sur place, scande ses mots et le public l’appuie bruyamment, le passage sur scène du duo se terminant dans les cris et les bravos. C’est ainsi que Mas et Primo s’assurent une bourse de 500 $ du RIASQ et l’opportunité de participer à la finale nationale.

C’est un jury composé de l’auteur-compositeur-interprète Marc Déry, du chanteur, producteur, concepteur et metteur en scène Martin Fontaine, des comédiennes Eve Landry et Marilou Morin ainsi que de la danseuse et chorégraphe Anne Thériault, qui a eu la lourde tâche de sélectionner les performances gagnantes en évaluant l’originalité, la présence sur scène et le talent.

Une brochette de douze numéros relevés et variés, tous gagnants de leur finale locale respective, a été présentée au cours de cette soirée des plus divertissantes. Appuyés par un solide orchestre-maison et une équipe technique alerte, les animateurs Sinem Kara, David Bourgeois et Olivier Beauchemin ont assuré le déroulement harmonieux du concours par leurs interventions hautes en couleurs.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

Concours IGA DAIGLE
- PUBLICITÉ -
Top