- PUBLICITÉ -
Cégeps en spectacle: d’abord

Tour à tour

Cégeps en spectacle: d’abord, la locale

Les finales locales du concours Cégeps en spectacle sont toujours passablement relevées, à Lionel-Groulx, et l’on nous en promet tout autant avec ce nouveau rendez-vous qui précédera la régionale, samedi prochain dans la grande salle.

Ce sera la 31e finale locale d’une compétition artistique qui agite son drapeau pour une 34e fois à l’échelle nationale. La formule demeure toujours la même, en ce sens que la porte est ouverte à tout individu ou groupe qui se croit de taille et prêt à affronter non seulement un public, mais aussi un jury, en produisant un numéro scénique qui ne discrimine pas les genres.

La danse y est toujours présente, et c’est le duo composé de Shany Tallard et Jessica Renaud qui occupera cette case en proposant un numéro de freestyle.Le Collège Lionel-Groulx étant un incubateur en ce sens, les Marina Pilote Florès, Camille Poirier, Gabrielle Martel-Carrier, Bastien Soubrié, Guillaume Magnan et Cassandre Careau ont concocté un numéro de théâtre musical qui a lui aussi passé l’épreuve des auditions avec succès.

Comme toujours, le volet musical occupera tout un pan de la programmation, en couvrant tout de même un large éventail de genres. C’est ainsi que le gagnant de l’année dernière, le guitariste acoustique Horéa Pauna, tentera de nouveau sa chance, en duo cette fois, avec Sébastien Pomerleau. C’est avec ce même instrument qu’Héloise Maillé-Bizier voudra se faire remarquer, alors que Maxence Lapierre s’installera au piano pour faire entendre ses compositions.

Pour sa part, Vicky Auger-Tremblay placera sa voix au premier plan, dans un exercice d’interprétation, ce que feront aussi les filles du quintette vocal Souvenirs de Disney, avec un numéro reprenant les grands succès du répertoire filmique que nous connaissons tous. Audrey Bellerose-Battagliani, Kathy Chaput, Laurence Ross-Bérubé, Liliana Reyes Cerritos et Frédérike Montreuil forment cet ensemble a capella.

Deux groupes sont également inscrits à cette compétition. Le premier, appelé Les gars du troisième, défendra un amalgame musical fusionnant l’énergie créatrice des Alex Flamand, Jordan Desjardins, Benoit Bourdeau, Antoine Boileau et Raphaël Biscotti Chabot. Le groupe Mambo-Tango-Rambo fera de même en présentant une composition signée à plusieurs, c’est-à-dire Mathy Scott, Guyaume Huot, Jean-François Ouellet et Mathieu Racine.

Voilà qui s’annonce comme une curiosité: les Philippe Paradis, Francis Langlois, Marc-André Turcotte, Charles-Antoine Aylwin, Charles-Philippe Marquis, Hugo Joly Lavigne, Christophe Morin, Jotrick Rhéaume, Gabriel Ste-Marie et Vincent Lawlor reproduiront l’univers du jeu vidéo Mario Bros. en ultraviolet.

Un orchestre maison composé de sept musiciens dirigés par Olivier Mathieu soutiendra quelques-uns de ces artistes en plus d’assurer les liens entre les numéros. Par ailleurs, le groupe Fasept, qui avait remporté la troisième place l’année dernière, fera patienter le public pendant la délibération du jury, lequel misera sur l’expertise de professionnels de la scène, soit la danseuse Valérie Ivy Hamelin, le comédien Vincent Bilodeau, le musicien Simon Godin, le comédien et animateur de radio Jocelyn Lebeau, et l’auteure-compositrice-interprète Inès Tabi. À l’exception de cette dernière, tous sont d’anciens étudiants de Lionel-Groulx.

Ils auront pour tâche de désigner les gagnants qui représenteront l’institution térésienne à la finale régionale, laquelle sera également présentée au Théâtre Lionel-Groulx, le samedi 23 mars. Mais voyez d’abord la locale, ce samedi 16 février, dès 19 h. Les billets seront en vente à la porte, au coût de 7,50 $. Pour information: Sébastien Ponce au 450-430-3120, poste 2569.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top