- PUBLICITÉ -
Cégeps en spectacle: 8-Bits soulève la foule

La formation gagnante de la finale locale de Cégeps en spectacle : 8-Bits

Cégeps en spectacle: 8-Bits soulève la foule

Pour une 31e édition, au Collège Lionel-Groulx, avait lieu la finale locale de Cégeps en spectacle, le samedi 16 février. S’y mesuraient dix numéros choisis lors d’auditions publiques, dont la sélection se faisait cette année particulièrement variée.

Lire aussi: Cégeps en spectacle: une finale locale variée et relevée

Ainsi, le jury (le comédien Vincent Bilodeau, l’artiste multidisciplinaire Valérie Ivy Hamelin, le guitariste Simon Godin, l’auteure-compositrice-interprète Ines Talbi et le comédien Jocelyn Lebeau) a pu se mettre sous la dent dix prestations en musique, performance théâtrale, chant, danse et théâtre musical pour couronner le ou les vainqueurs qui représenteraient leur école à la finale régionale, en plus de remporter une bourse de 350 $ de la Fondation du Collège Lionel-Groulx.

C’est donc un jury assoiffé de créativité, d’audace et d’originalité qui a choisi de donner la victoire aux dix gars de 8-Bits. Rafraîchissante, leur performance se démarque des numéros habituellement présentés à Cégeps en spectacle, en alliant jeu physique, précision et effets spéciaux. C’est que Philippe Paradis, Francis Langlois, Marc-André Turcotte, Charles-Antoine Aylwin, Charles-Philippe Marquis, Hugo Joly Lavigne, Christophe Morin, Jotrick Rhéaume, Gabriel Ste-Marie et Vincent Lawlor ont eu l’idée de reproduire l’univers du jeu vidéo Mario Bros à l’époque du Nintendo 8 bits, appuyé par sa trame musicale bien connue. Le tout, grandeur nature et dans le noir, le groupe comptant sur la lumière ultraviolette pour créer une captivante illusion d’images défilantes en deux dimensions.

L’effet est remarquablement réussi et, de toute évidence le fruit de nombreuses heures d’entraînement pour arriver à un tel niveau de précision. 8-Bits émerveille ainsi le public, titillant sa fibre nostalgique  et déclenchant des rires, des oh! et des ah!, leur sortie de scène saluée par une ovation debout spontanée.

La seconde place est octroyée à la formation Marina, Gabrielle et les TM, composée d’étudiants en Arts et lettres-Profil interprétation et en Théâtre musical. Leur numéro est innovateur et fait également preuve d’imagination, dans le fond comme dans la forme. En effet, Marina Pilote Florès, Gabrielle Martel-Carrier, Camille Poirier, Bastien Soubrié, Guillaume Magnan et Cassandre Careau créent eux-mêmes les rythmes et les mélodies à l’aide de phrases, de mots, scandés et répétés. Ils en deviennent aussi les instruments de percussions en utilisant leurs pieds pour marquer une cadence aliénante, en plus de donner vie à des personnages typés qui interviennent parfois pour exprimer leurs pensées. De cette façon créative, ils exploitent théâtralement et musicalement un thème inusité, soit le travail de téléphoniste dans un centre de service à la clientèle!

Enfin, le jury décerne la troisième place à la formation musicale Mambo Tango Rambo, composée de Mathy Scott, Guyaume Huot, Jean-François Ouellet et Mathieu Racine. Les juges apprécient les deux compositions présentées, qui se distinguent par leur richesse et leur maîtrise musicales. Tous étudiants en Technique d’interprétation musicale, les membres du groupe allient leurs forces pour offrir des pièces vivantes et très cohérentes, à la structure travaillée et aux rythmes variés, ainsi que des textes bien construits. Cette performance constitue leur premier spectacle en tant que groupe, et s’avère prometteuse pour cette formation qui semble déjà bien à l’aise sur scène.

Rappelons que les membres de 8-Bits reprendront leur numéro dans le cadre de la finale régionale de Cégeps en spectacles, laquelle aura lieu le samedi 23 mars prochain, au Collège Lionel-Groulx.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top