- PUBLICITÉ -
Cégeps en spectacle: 8-Bits de nouveau récompensé

8-Bits a été récompensé lors de la finale nationale de Cégeps en spectacle.

Cégeps en spectacle: 8-Bits de nouveau récompensé

Ultime étape du concours Cégeps en spectacle, la finale nationale, dans sa 34e édition, avait lieu le 27 avril dernier au collège Montmorency.

Sous le thème T’as ça dans le sang, la soirée s’est déroulée rondement. Y étaient en effet présentés les deux numéros vainqueurs de chacune des cinq finales régionales, composant une finale nationale bien relevée et aux numéros variés. On avait aussi bien hâte de revoir la prestation de la formation 8-Bits du collège Lionel-Groulx et de découvrir comment s’achèverait pour elle l’aventure Cégeps en spectacle 2013.

On s’en souvient, les dix gars de 8-Bits avaient émerveillé, amusé et titillé la fibre nostalgique des spectateurs et des membres du jury à deux reprises, remportant d’abord la finale locale, puis la finale régionale Centre-Ouest avec leur numéro Le plombier moustachu. Lors de la finale nationale, ils livrent encore une fois la marchandise, recréant grandeur nature l’univers du jeu vidéo Mario Bros. à l’aide de la lumière ultraviolette pour créer une fascinante illusion d’images défilantes en aplat. S’ils ne remportent pas cette fois le premier prix, leur performance réglée au quart de tour, leur audace et l’originalité de leur concept leur ont valu d’être récompensés de nouveau par le jury et le public. Ils se voient effectivement remettre le prix Création, d’une valeur de 1 500 $ et offert par la Fédération des cégeps, mais aussi le prix Coup de cœur du public Desjardins, d’une valeur de 1 000 $ et offert à la suite d’un vote du public via la page Facebook du RIASQ.

C’est plutôt le Triton Trio du Campus Notre-Dame de Foy qui s’attire les faveurs du jury (l’auteur-compositeur-interprète Antoine Gratton, les musiciens Luc Boivin et Mathieu Leduc, la danseuse Claudine Olivier et la comédienne Annick Beaulne). Leur prestation musicale, dans laquelle ils revisitent de façon créative des musiques de film et d’émissions télévisées, est empreinte d’une certaine magie reposant sur la simplicité et un humour sans paroles rappelant le cinéma muet. Les trois guitaristes impressionnent les juges par leur virtuosité, de même que leur façon de communiquer avec le public et la théâtralité de leur numéro. Ils remportent donc le premier prix, soit une bourse du Mouvement Desjardins de 2 000 $, et reçoivent également le prix Vue sur la relève, qui leur permettra de participer en avril 2014 à la série Les belles envolées. Le deuxième prix revient au Beauceron d’origine Thomas Argouin, du Cégep régional de Lanaudière à Joliette. Avec ses complices Marc-Antoine Dauphin, Colin Savoie-Levac et Charles Tremblay, il livre deux compositions, Y’a donbin de la terre icitte, dramatique, brute et organique, et une Draps blancs explosive et percussive, très rock et énergique. Les juges lui décernent donc une bourse RIASQ de 1 200 $, soulignant son charisme indéniable, son aisance sur scène, mais aussi l’intensité et la poésie de son écriture.

Dans la salle André-Mathieu, l’atmosphère était électrique. Chaque performance était saluée bruyamment et longuement, traduisant un appui du public inébranlable. Plus qu’un concours, Cégeps en spectacle est une expérience inoubliable pour les artistes émergents, un tremplin aussi, comme en témoignaient, touchante attention, les petits mots préparés par des artistes établis à l’adresse des participants, que l’on imaginait les écouter, fébriles, de la coulisse.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top