- PUBLICITÉ -

Alexandra Stréliski: Inscape (Secret City Records).

The Franklin Electric: In Your Head (Nettwerk Records).

Le mur du son: Alexandra Stréliski – The Franklin Electric – Monkey House

Découvrez de nouvelles sorties musicales. Cette semaine: Alexandra Stréliski, The Franklin Electric et Monkey House.

Alexandra Stréliski

Inscape

Secret City Records

[www.alexandrastreliski.com]

 

Sorti au mois d’octobre dernier, le plus récent album de la pianiste montréalaise Alexandra Stréliski fait parler de lui ces jours-ci. En effet, début juillet, Secret City Records a remis, lors de l’émission matinale Salut Bonjour, un disque d’or à la musicienne pour souligner les 40 000 copies vendues de ce plus récent opus qui n’en finit plus de s’attirer des éloges bien mérités. L’album a grimpé sur les palmarès de ventes de musique classique dans plus de 20 pays à travers le monde et il dépasse aujourd’hui les 52 millions d’écoutes en continu cumulées, surpassant déjà Pianoscope – le premier opus de Stréliski sorti huit ans plus tôt – qui cumule quant à lui 29 millions d’écoutes en continu. Une belle occasion, si ce n’est déjà fait, d’apprécier le talent d’Alexandra Stréliski, rare femme évoluant dans le monde du néo-classique, sur les 11 pièces instrumentales qui composent cet album. En spectacle au Théâtre Lionel-Groulx le 14 octobre prochain et à la salle Le Zénith Promutuel Assurance le 1er mars prochain.

 

The Franklin Electric

In Your Head

Nettwerk Records

[www.thefranklinelectric.com]

 

Alors qu’il s’apprête à se produire chez lui, à Montréal, le collectif The Franklin Electric présente cette semaine la pièce I’ve Been Here Before, deuxième extrait tiré du EP intitulé In Your Head à paraître le 2 août prochain. Depuis leur apparition en 2014 avec le premier album This Is How I Let You Down, The Franklin Electric a donné près de 400 spectacles, parcourant le monde et partageant la scène avec une multitude d’artistes dont Mumford & Sons, Ben Howard, Edward Sharpe et City and Colour. En cours de route, le collectif a aussi fait paraître, en 2017, l’album Blue Ceilings qui a conduit à une nomination aux prix Juno 2018 dans la catégorie «Groupe de l’année». Cette fois, c’est un EP regroupant cinq pièces que la formation de quatre musiciens menée par Jon Matte nous propose. Celles-ci seront sûrement à l’honneur à L’Astral, le jeudi 1er août, ou encore au Festival musique et arts Osheaga, le dimanche 4 août, où se produira The Franklin Electric, avant d’amorcer une courte tournée de 10 concerts en Europe pour revenir par après au Québec.

 

Monkey House

Friday

Alma Records – Universal

[www.facebook.com/pg/monkeyhouseofficial/]

 

Deux ans après avoir célébré 25 ans de musique, la formation canado-américaine Monkey House est fin prête à poursuivre la route, elle qui fera paraître, ce vendredi 26 juillet, un septième album en carrière. Comme ils l’ont fait jusqu’à ce jour, Don Breithaupt, chanteur, compositeur et claviériste, Mark Kelso, batteur, Pat Kilbride, bassiste et Justin Abedin, guitariste, insèrent ici de nouveaux ingrédients musicaux (R&B, soul et le blues) aux 12 pièces de cet album qui se veut donc plus rythmé et «groové» que les précédents. Certains titres révèlent d’ailleurs une influence des années 1980, de groupes comme The Police et XTC. À noter aussi que le légendaire quatuor vocal The Manhattan Transfer est du nombre des invités, contribuant plus précisément aux chœurs sur la pièce The Jazz Life. Voilà ici un album qui aura certainement l’heur de nous rendre de bonne humeur cet été!

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top