- PUBLICITÉ -
Boisbriand, Traverse des poètes, CIN

La mairesse de Boisbriand, Marlene Cordato, près sur le sentier de la Traverse des poètes.

Boisbriand: une nouvelle Traverse des poètes vous attend au CIN

La Ville de Boisbriand invite les citoyens à profiter de leur visite au Centre d’interprétation de la nature (CIN) pour découvrir la nouvelle édition de la Traverse des poètes. Cette année, les poèmes sont l’œuvre de six jeunes de l’école secondaire Jean-Jacques-Rousseau.

«Ces poèmes sont la preuve que nos jeunes ont beaucoup de créativité et de talent. Depuis 10 ans, la Traverse des poètes nous impressionne par sa qualité et son aisance à marier l’art et la nature. L’édition 2020 ne fait pas exception», affirme la mairesse Marlene Cordato.

Au total, 18 poèmes ont été soumis, par des élèves de l’école secondaire Jean-Jacques-Rousseau, de la classe de 4e secondaire de Sylvie Decelles. Les six poèmes retenus par le Comité de suivi du plan d’action de la politique culturelle sont l’œuvre de : Dylan Nguelebanga (L’uniforme) ; Francis Couture-Harpin (Vêtements toxiques) ; Kim Li Perron (Un briquet, une mort) ; Léticia Peron (Noir sur blanc) ; Marine Labrie-Laplante (La pendule) ; et Mathieu Séguin (La famine).

L’artiste en art visuel Julien Forgues Lecavalier a illustré les poèmes, selon ses impressions à la lecture de chacune des œuvres.

Depuis 2011, la Traverse des poètes contribue à la découverte d’œuvres poétiques issues de la communauté boisbriannaise ou d’organismes régionaux.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top