- PUBLICITÉ -
Bois-des-Filion: 877 500$ pour la bibliothèque

Le maire de Bois-des-Filion

Bois-des-Filion: 877 500$ pour la bibliothèque

Si la somme vous paraît importante, alors dites-vous bien qu’il ne s’agit que de la part versée par Québec, qui s’élève à 877 500 $, puisque la facture globale de la mise aux normes de la bibliothèque de Bois-des-Filion nécessite, en plus, une mise de fonds de 2 003 645 $ de la part de la municipalité.

Faites le total en ajoutant 50 000 $ en achats de livres et vous avez quantifié l’effort total du ministre Maka Kotto, de la Culture et des Communications, conjugués avec ceux du maire Paul Larocque, afin de doter les citoyens d’une bibliothèque qui sera aussi un centre d’animation culturelle.

N’y voyez cependant aucun opportunisme électoral, puisque le maire et son équipe n’ont pas d’opposant révélé à ce jour en vue de l’élection prochaine. C’est en fait le député de Labelle et responsable de la région Laurentides, Sylvain Pagé, qui procédait à l’annonce, flanqué du député de Blainville, Daniel Ratthé.

«Les biobliothèques jouent un rôle essentiel dans l’essor de nos communautés, commençait le député en parlant des efforts concertés, et d’une volonté commune d’offrir des services de qualité aux citoyens de la région.»

La nouvelle bibliothèque occupera donc tout l’espace laissé vacant par les anciens locaux de la ville afin d’augmenter les collections, mais aussi offrir des lieux d’animation.

Le maire était évidemment heureux de faire cette annonce, puisque les premières démarches en ce sens remontent à plus de quatre ans, mais Paul Larocque tenait à rappeler que c’est le conseiller municipal, aujourd’hui retraité, Jean-Marc Bonenfant, qui avait piloté le projet.

Il y aura perturbation du service, mais le lecteur compulsif doit cependant se ressaisir et cesser de trembler puisqu’il sera possible de procéder à des prêts massifs, soit jusqu’à une cinquantaine de livres par citoyen.

Ce ne sera pas trop, puisque les Filionnois perdront leur bibliothèque pour une période allant de trois à quatre mois, au cours desquels l’on établira toutefois des ententes avec les villes voisines afin d’aider les lecteurs, aux besoins plus spécifiques.

La somme est donc maintenant disponible au Plan d’Investissement en Infrastructures (PQI), mais le nouvel établissement ne sera inauguré qu’en septembre 2014.

«Je salue également l’équipe de notre Service des loisirs et du développement communautaire, et particulièrement les membres du personnel, employés et bénévoles de la bibliothèque, qui attendent ce projet depuis longtemps», concluait le maire Paul Larocque.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top