- PUBLICITÉ -
Bêtes de cirque

(Photo Michel Chartrand)

Bêtes de cirque

À la Galerie d’art de Blainville

Les Jeux du Québec viennent avec une importante dimension culturelle et, à Blainville, c’est la tradition du cirque que l’on veut faire revivre via une exposition itinérante de la Tohu intitulée Bêtes de cirque.

Les affiches originales de format géant des plus grands cirques du XIXe siècle sont donc en montre dans la galerie d’art du 1000, chemin Plan-Bouchard, et ce, jusqu’au 15 mars. Les plus jeunes seront assurément impressionnés par ces dessins très colorés représentant des dresseurs avec fouet et tabouret face à des tigres, des ours et des lions aux crocs acérés.

Pour le maire François Cantin, cette exposition permet de faire le lien entre sport, culture et spectacle. «Le cirque est une expression artistique et athlétique qui nous permet d’apprendre sur l’Histoire en général», soulignait le premier magistrat de l’une des villes hôtes des Jeux du Québec, pour ensuite remercier ses conseillers François Garand, de la commission de la Culture, ainsi que Richard Perreault, de celle des Sports et des Loisirs, pour ce couplage inhérent à la vocation des Jeux nationaux.

Il s’agit donc d’une vingtaine d’affiches originales témoignant de cette époque où l’Homme célébrait sa domination sur l’animal, cet Homme moderne désormais plus fort que la nature et capable de l’assujettir par sa seule volonté.

Il faut savoir que l’exposition est tirée du Fonds Jacob-Williams, et le maire de souligner combien le cirque s’avère implicite dans notre culture depuis le succès phénoménal du Cirque du Soleil.

Vous pouvez passer les jeudis et vendredis, entre 18 h et 21 h, de même que les samedis et dimanches, de 10 h à 17 h. La salle d’exposition est adjacente à la bibliothèque municipale, dans le centre communautaire.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top