- PUBLICITÉ -
Agréablement déroutant

(Photo Pierre Latour)

Agréablement déroutant

Histoires étranges… et bizarres!

Le fantastique était au rendez-vous, au cabaret de l’église Sacré-Cœur, à l’occasion de la plus païenne des fêtes. En effet, l’auteur, cinéaste et animateur Frédéric Lapierre avait concocté, pour l’Halloween, une soirée placée sous le signe de l’insolite et portant un titre pour le moins évocateur: Histoires étranges… et bizarres! Lapierre et sa complice, la comédienne Marilyn Perreault, nous présentaient une lecture théâtrale de trois nouvelles tirées des recueils de Lapierre, nous plongeant dans des univers plutôt singuliers.

Ambiance qui s’installe d’ailleurs dès l’entrée du public dans la salle, car le duo de comédiens, qui s’est donné une allure quasi surréaliste, est déjà en action. Frédéric Lapierre, alias Freud Astaire, arpente la salle en adressant au public des remarques parfois déroutantes tandis que Marilyn Perreault, dans la peau d’une Sandy Rillon prisonnière de la scène, déblatère et signifie sa présence à qui veut l’entendre…

C’est sous le thème de l’angoisse que nous est offerte la première nouvelle, L’appartement. Avec ses mots et force détails, Lapierre crée un climat inquiétant pour son personnage de Jean-Pierre, célibataire rangé et méticuleux à qui la solitude finit par peser dangereusement… Son de cloche similaire du côté de Jacinthe, qui habite quant à elle un Autre appartement, qui pourrait cependant très bien appartenir au même édifice, lequel semble abriter plus que son lot de phénomènes étranges. L’atmosphère se fait onirique, entremêlant réel et imaginaire, le délire n’étant jamais très loin. Mais le tout se voit régulièrement allégé par les interventions clownesques de Perreault, décrochages et autres onomatopées destinées à établir une sorte d’équilibre entre humour et horreur.

En seconde partie de soirée, Frédéric Lapierre nous entraîne vers un tout autre genre de fantastique, le temps d’une Balade en Québérique. Lumineux et chaleureux, ce tour d’un Québec repensé et peuplé de personnages colorés nous fait suivre le voyage cycliste d’un écrivain compulsif, de Montréal au Saguenay, en route vers sa bien-aimée. Poétique et imagé, plein de tendresse, avec un baiser final des plus étonnants!

Histoires étranges… et bizarres!, spectacle expérimental, est né de la volonté de son auteur d’explorer un côté plus «givré» de son écriture, de lui donner un autre souffle, mais aussi du simple plaisir de raconter. Au cœur de ce projet se trouve également un défi de taille, celui de monter de façon théâtrale des textes littéraires, de les rendre vivants, d’en faire ressortir les émotions se cachant «entre les lignes, entre les mots, entre les lettres». Enfin, pour vivre ou revivre cette expérience agréablement déroutante, soyez au rendez-vous le 28 novembre prochain aux Ateliers Côte à Côte, de Mascouche.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top