- PUBLICITÉ -
5 days du trio Lachapelle-Fisch-Cormier: Fraîcheur d’été

L’album 5 days accompagnera à merveille les chaudes journées d’été.

5 days du trio Lachapelle-Fisch-Cormier: Fraîcheur d’été

Le restaurant Arousse, haut lieu du jazz à Sainte-Thérèse, a été le théâtre du lancement du tout dernier album du trio Norman Lachapelle – Axel Fisch – Magella Cormier, le 7 mai dernier, lequel est intitulé 5 days et qui, contrairement à ce que la photo hivernale de la pochette veut bien suggérer, nous rappelle que l’été n’est pas si loin.

De fait, cet album réalisé avec le minimum de moyens et sans aucune surenchère dans les effets, pourra venir accompagner agréablement les chaudes journées d’été par la fraîcheur et la pureté dégagée par la dizaine de pièces qu’on y retrouve. La pièce Carole, que nous avons aussi pu entendre lors de la prestation du groupe, le soir du lancement, est probablement celle qui traduit le mieux cette sensation.

L’album a été enregistré au studio Solar 3.1, au début du mois de mars dernier. «C’est un album que nous avons décidé d’enregistrer de façon très spontanée. Nous étions au studio d’Axel, la batterie de Magella était déjà installée et c’est ce que ça nous a inspiré, en espérant que ça plaise», de dire le bassiste Norman Lachapelle, un régulier du restaurant Arousse, les mardis soir.

C’est le fruit d’expérimentations à l’étranger qui a aussi été la source inspirante de ce plus récent opus du trio. «Nous avons été invités à jouer tous les trois ensemble à Hong Kong et c’est en m’amusant à créer des arrangements, là-bas, que m’est venue à l’esprit la pièce-titre de l’album. Et ça m’a pris cinq jours avant de la finaliser», explique le toujours aussi affable Norman Lachapelle qui, parmi ses actuels projets, collabore encore régulièrement avec une digne routière du jazz vocal canadien, Karen Young. Délicate, avec un accent sur la combinaison basse et guitare, cette composition-titre de Norman Lachapelle donne le ton.

On reconnaît aussi la propension typique du trio, à ne pas oublier la contribution d’un grand du jazz moderne, Pat Metheny, avec la pièce hommage imaginée par Axel Fisch et intitulée tout simplement Pat. Le solo de Norman Lachapelle, sur ce morceau, sert de pont à ses arrangements colorés et texturés. On retrouvera aussi sur l’album leur réinterprétation propre de deux oeuvres méthéniennes, Bright Size Life et Waltz.

On retrouve aussi l’inaltérable Prism, de Keith Jarrett, sur l’album, ce qui donne l’occasion de redécouvrir avec contentement toute la souplesse rythmique du batteur Magella Cormier. L’autre passage fort vient clore avec suavité le disque, soit la ballade Doux baiser.

Les personnes intéressées à se procurer une copie de l’album 5 days peuvent le faire directement au restaurant Arousse de Sainte-Thérèse, d’ici à ce qu’il soit distribué chez les grands disquaires. Pour renseignements: 450-437-8777.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Daigle
- PUBLICITÉ -
Top