- PUBLICITÉ -
15 000 $ pour la recherche sur l’ataxie

(Photo Yves Déry)

15 000 $ pour la recherche sur l’ataxie

Spectacle-bénéfice Vivons l’espoir

Mission accomplie pour Marie-France Garault et Roxane Daudelin. Pour la première édition du spectacle-bénéfice afin d’amasser des fonds pour la recherche sur la maladie de l’ataxie, les deux organisatrices ont réussi un véritable tour de force, celui d’amasser 15 000 $ et de vendre plus de 250 billets.

Les deux amies sont d’ailleurs très fières de cet exploit. «Ç’a été merveilleux. Une très belle soirée et un succès sur toute la ligne», de mentionner Marie-France Garault, grande chef d’orchestre de la soirée-bénéfice.

Le spectacle a eu lieu le 10 avril, au Centre culturel et communautaire Thérèse de Blainville, sous le thème Vivons l’espoir. Une façon de poser un geste pour aider à la recherche sur la maladie d’ataxie. «L’argent amassé dépasse notre objectif de départ. Nous avons eu beaucoup de dons d’entreprises et nous tenons à les remercier», de préciser Marie-France Garault.

L’activité regroupait sur la même scène deux artistes de la relève professionnelle: le magicien Jonathan Langlois et le maître bruiteur Charlypop. La cérémonie a été animée par Sébastien Bourgault, avec génie et humour. Un spectacle mémorable, tout en douceur et organisé avec goût.

Le moment fort de la soirée a été sans aucun doute l’interprétation de la chanson écrite par Roxane Daudelin, sur une musique composée par Gordon Allen. Pour donner encore plus de force aux mots, les invités ont reçu une feuille avec la chanson. L’ensemble de la salle a participé pour interpréter en chœur la chanson. Des minutes très touchantes.
«On pense déjà à refaire l’activité l’année prochaine. C’est un véritable exploit d’avoir organisé un spectacle de cette envergure de la part de Roxane. Elle et ses parents sont très fiers de la réussite de l’activité», de mentionner Marie-France Garault.
Âgée de 23 ans, Roxane est atteinte de l’ataxie de Friedreich, une maladie dégénérative rare. Jusqu’à l’âge de 9 ans, Roxane marchait comme les autres enfants de son âge. Vivons l’espoir, c’est un rêve que la jeune femme désirait réaliser.

Parmi les fonds amassés, notons la contribution des Super C. «Les trois Super C de la région ont amassé 1 500 $ avec des dons des clients et des employés», remercie Marie-France Garault.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top