- PUBLICITÉ -

Jean Comtois, maire de Lorraine.

Lorraine honore les victimes de la COVID-19

Décrétée journée commémorative à la mémoire des victimes de la COVID-19 par le gouvernement du Québec, le jeudi 11 mars marquera une année de lutte planétaire contre cette maladie. À l’échelle de la province, cette pandémie a déjà causé plus de 10 000 décès auxquels s’ajoutent tous les proches des défunts, victimes collatérales. Afin d’honorer la mémoire des milliers de disparus, la Ville de Lorraine mettra ses drapeaux en berne le 11 mars. Elle offre également toutes ses condoléances aux familles éprouvées depuis le début de cette crise sanitaire.

«Lorraine n’a pas été épargnée par la pandémie, et plusieurs de nos concitoyens ont vécu ou vivent encore des moments difficiles. Chaque vie perdue est un décès de trop. Aux deuils d’êtres chers s’ajoutent les pertes d’emplois, qui engendrent leur lot de défis et d’inquiétudes pour les familles. Je demande à tous les citoyens de continuer de respecter les mesures en vigueur afin que le bilan des victimes cesse de s’alourdir. Nous avons le pouvoir de diminuer ensemble l’impact de cette pandémie; travaillons ensemble au bien-être de notre communauté», invite le maire de Lorraine, Jean Comtois.

À 13 h, le 11 mars, toute la population du Québec sera invitée à observer une minute de silence à la mémoire de toutes les victimes. La Ville de Lorraine répondra à l’appel en guise d’hommage.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top