- PUBLICITÉ -

Le premier ministre François Legault livrait son point de presse en direct de Montréal.

Écoles : pas avant septembre dans le Grand Montréal

COVID-19: Québec dévoile la liste des décès par CHLSD et résidence

Suivant les recommandations de la Santé publique, le gouvernement du Québec a pris la décision de reporter jusqu’en septembre le retour en classe dans toutes les écoles primaires du territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), incluant les MRC de Thérèse-De Blainville, Deux-Montagnes et Mirabel.

Voilà l’essentiel de ce point de presse que donnait le premier ministre François Legault, lui qui a fait cette annonce en direct de Montréal, entouré de la mairesse Valérie Plante, de la ministre responsable de la région de Montréal, Chantal Rouleau, du directeur national de la Santé publique, Horacio Arruda, et de son homologue montréalaise, la Dre Mylène Drouin.

Plaidoyer pour le port du masque

Dans son allocution d’ouverture, François Legault a tout simplement reconnu que les conditions de déconfinement n’avaient tout simplement pas été remplies : ainsi, la baisse observée depuis quelque temps dans le nombre des hospitalisations et des décès liés à la COVID-19 n’est pas assez significative aux yeux de la santé publique, tout comme la capacité de faire des tests au niveau souhaité (encore là, la situation s’est rondement améliorée). Autre facteur, bien que le nombre de lits requis pour absorber une éclosion, après un éventuel déconfinement, soit suffisant, il n’y aurait pas assez de personnel pour s’occuper des malades.

En ce qui a trait aux garderies, le premier ministre a indiqué que la réouverture anticipée le 25 mai était, pour l’instant, reportée au 1er juin. Quant à la réouverture des commerces de proximité, on garde le cap (25 mai) mais, dans les deux cas, il faudra qu’on ait pu observer une amélioration significative de la situation.

«Ce qui aiderait, ce serait que tout le monde porte un masque», a indiqué le premier ministre, en ajoutant que la possibilité de le rendre obligatoire, notamment dans les transports en commun, n’était pas exclue. Bien sûr, pour gommer les inégalités sociales, le gouvernement s’engagerait à débloquer les fonds nécessaires pour que tout le monde puisse avoir le sien. «Ce n’est pas fini. Il faudra faire encore des efforts, a déclaré François Legault. Le virus est là pour des mois, peut-être même des années.»

Bilan quotidien

Dans sa mise à jour quotidienne, la Santé publique du Québec fait état de 3 351 décès causés par la COVID-19 depuis le début de la pandémie, une augmentation de 131 depuis hier. On enregistre par ailleurs 40 724 cas, une donnée en hausse de 793. À noter que, du nombre, on observe que 10 829 personnes en sont désormais rétablies. Du côté des hospitalisations on en comptait 1 834, en baisse de 42, dont 190 aux soins intensifs, en baisse de quatre.

Bilan des décès dans les CHSLD et résidences

Dans la région des Laurentides, on compte désormais 2 075 cas, en hausse de 63 depuis hier. Malheureusement, 78 personnes en sont décédées (+0). Le bilan fait état de 151 hospitalisations (+3), dont 26 aux soins intensifs (+1).

Dans les Basses-Laurentides, c’est toujours dans la MRC de Thérèse-De Blainville que l’on recense le plus de cas, avec 773 (+13), suivie par Deux Montagnes, avec 372 (+14) et Mirabel, avec 180 (+7).

Par ailleurs, la Santé publique a dévoilé la liste des décès rattachés aux CHSLD et aux résidences pour personnes âgées, partout au Québec. Dans les Basses-Laurentides, c’est au Manoir Joie de vivre qu’on en déplore le plus, avec 13 depuis le début de la pandémie. Le Manoir Royal, à Saint-Eustache, et le CHSLD Michèle-Bohec, à Blainville, en comptent chacun quatre, alors que deux résidents du Centre Drapeau-Deschambault, à Sainte-Thérèse, comptent parmi les victimes.

Enfin, on déplore un décès dans chacun des établissements suivants : Résidence l’Artisan (Saint-Eustache); le Centre d’hébergement de Saint-Eustache; le Centre Hubert-Maisonneuve (Rosemère); Le 15 Lesage (Sainte-Thérèse); le Centre d’hébergement du Boisé (Sainte-Thérèse).

À noter qu’à l’exception du Centre d’hébergement du Boisé (3), aucun nouveau cas n’avait été enregistré, depuis hier, dans chacun des CHSLD ou résidences mentionnés dans cet article.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top