- PUBLICITÉ -

La première clinique de vaccination a eu lieu le 12 février à la résidence L'Orée du Faubourg, à Boisbriand.

Début de la vaccination à la résidence pour aînés L’Orée du Faubourg

«C’est incroyable! L’espoir de retrouver une vie plus normale s’annonce», a lancé le premier résident à se faire vacciner à L’Orée du Faubourg, à Boisbriand.

C’est le vendredi 12 février que l’équipe mobile du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) s’est installée dans cette résidence pour aînés afin de vacciner près de 250 résidents, soit la clientèle de la ressource intermédiaire (RI) jumelée à celle de la résidence.

«Après avoir vérifié l’état de santé général du résident en complétant un formulaire, l’infirmière prélève la dose nécessaire du vaccin à injecter dans le bras. Ce dernier doit ensuite rester 15 minutes en observation», explique la coordonnatrice des soins pour la résidence, Naomie O’Leary. Elle ajoute aussi que «la priorisation de la vaccination en RPA s’est effectuée selon la grosseur de l’établissement et le fait que nous avons une RI».

«C’est un véritable soulagement pour nous tous que la campagne de vaccination se déploie. Lorsque nous avons annoncé aux résidents, plus tôt cette semaine, qu’ils recevraient le vaccin, leur visage s’est illuminé d’optimisme», confie le directeur général par intérim de L’Orée du Faubourg, Stéphane Goyette.

Quant à madame Estelle Laforest, résidente, elle fut fascinée par l’organisation entourant cette clinique. «J’ai été grandement impressionnée par l’organisation. Vous avez mis en place la vaccination dans des délais très restreints. Merci à tout le personnel si dévoué!»

En ce qui concerne le personnel de la résidence, le tiers de l’équipe a reçu la première dose du vaccin. Une prochaine clinique de vaccination est prévue sous peu afin d’immuniser l’ensemble du personnel.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top