- PUBLICITÉ -

Marlene Cordato, mairesse de Boisbriand.

Boisbriand mettra son drapeau en berne

Journée de commémoration en mémoire des victimes de la pandémie

Pour souligner la Journée de commémoration nationale en mémoire des victimes de la COVID-19, la Ville de Boisbriand procèdera, le 11 mars, à la mise en berne de son drapeau. En matinée, la mairesse Marlene Cordato tiendra une courte cérémonie pour honorer les personnes décédées et souligner le dévouement du personnel du réseau de la santé et des services prioritaires.

«Ce que nous vivons depuis un an dépasse tout ce que nous connaissions jusqu’à maintenant. À l’échelle mondiale, on compte plus de 2 millions de décès reliés à la COVID-19. Plus près de nous, la MRC Thérèse-De Blainville dénombre 165 victimes à ce jour, dont neuf étaient citoyens de Boisbriand. Souvenons-nous d’eux. Les membres du conseil municipal se joignent à moi pour offrir, à toutes les familles endeuillées, nos plus sincères condoléances», souligne Mme Cordato.

À 13 h, toute la population du Québec sera invitée à observer une minute de silence en mémoire des victimes, leurs familles et leurs proches.

Un bouquet de roses blanches, fleur emblématique de cette journée de commémoration, sera déposé à l’accueil de l’hôtel de ville. En plus d’évoquer la force et la délicatesse, cette fleur est associée à l’honneur et à la révérence. La rose blanche symbolise aussi la sincérité des sentiments exprimés en hommage aux victimes de la COVID-19 et l’unité du peuple québécois.

Mentionnons que l’hôtel de ville de Boisbriand sera illuminé en blanc, en soirée, pour les circonstances.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top