- PUBLICITÉ -
Vigneron d’un jour en 2010

Vigneron d’un jour en 2010

On a fait une expérience intéressante, pendant une formation: recréer un vin de Californie en assemblant les cépages. Simon Naud vous propose la même chose: créer votre cuvée personnelle en dégustant et en assemblant les cépages, pour un vin unique qui sera votre vin. Le vin, avec votre photo sur la bouteille, cuvée spéciale 2010, étonnera vos amis. Un peu d’œnologie en plus des visites des animaux, des dégustations des produits du terroir, dans ce vignoble des cantons unique au Québec, les 23 et 30 janvier, de même que le 6 février. Il faut réserver au www.labauge.com.

La saga d’un hôpital-vigneron

J’ai suivi des cours en Bourgogne et l’incontournable de la région est la charmante ville de Beaune, avec ses hospices qui attirent plus de 400 000 personnes et qui tiennent, tous les ans, en novembre, une vente à l’encan de leurs vins. Beaune est la capitale viticole de la région. Le fondateur des hospices, le chancelier Rolin, était tout un personnage. On prétend qu’il les a construit pour mériter la vie éternelle. L’endroit est unique par son architecture et c’est un monument à la civilisation du vin.

Pour en savoir plus, procurez-vous Hospices de Beaune, la saga d’un hôpital-vigneron, un album magnifique de Laurent Gotti en 192 pages, pour tous les amateurs d’histoire et de vins, aux éditions Féret. Les vins de la région, les terroirs, la dégustation suivant la visite, où acheter quelques vins, tout y est.

Vins d’importation privée

Le phénomène prend de l’ampleur au Québec, d’abord parce que notre monopole exige des sommes faramineuses pour promouvoir les vins à la SAQ. Les petits producteurs ne peuvent pas suivre et on a ainsi perdu plusieurs beaux produits qui ne sont disponibles que via l’importation privée.

N’ayez crainte, tout passe le contrôle de qualité du monopole et on doit payer les redevances. Mes collègues en parlent et les derniers chiffres font état de 12 000 commandes par année. Je suis donc la tendance et on va tenter de vous en choisir un par mois.

Le Portugal nous offre d’excellents vins pour le prix, en Europe, et celui-ci en est la preuve: le Porta Fronha du Dao, vin rouge 2006, vient de l’une des meilleures régions du pays, la Quinta da Vegia. Un assemblage de cépages locaux où le fruit s’exprime avec une certaine profondeur. Un peu rustique certes, mais il deviendra plus aimable avec le temps. Je lui donne facilement plusieurs années au cellier: 23 $, disponible en caisses de six bouteilles. Regroupez-vous ou achetez-en plusieurs pour suivre l’évolution du vin. On vous le livre à domicile: www.vin-fou.com ou demersj@videotron.ca.

Deux livres de recettes

Les éditions Vecchi vous offrent 800 recettes dans un format dictionnaire, à l’italienne ou à la française. L’univers gastronomique des deux pays, par deux expertes de chacun des pays. Toutes les régions y passent. Vous pourrez faire des pâtes ou des cassoulets, c’est comme il vous plaira. 650 pages, chacun des ouvrages.

Première vente de 2010

Voici mon quatuor dans la promotion en cours. Les deux premiers sont en dégustation, le samedi 16 janvier, dans les SAQ Sélection: le Trevini Primo, une découverte de 2009; on le dit fruité et généreux. Le Fuzion Alta, une version haut de gamme du vin le plus vendu. Le Rio de Plata Etchart et le Kumala, deux vins très aromatiques.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top