- PUBLICITÉ -

La version Nintendo Switch du jeu «Spintires: Mudrunner American Wilds» comprend tout le contenu existant.

Spintires – Mudrunner American Wilds: un duel face à la nature

Lisez la chronique techno de Sébastien Trottier. Cette semaine: le jeu Spintires: Mudrunner American Wilds pour Nintendo Switch.

Déjà paru sur les autres consoles de salon, c’est maintenant au tour des amateurs de la Nintendo Switch de connaître «Spintires: Mudrunner American Wilds» , incluant tout le contenu existant.

Développé par le studio Saber Interactive, c’est un jeu de simulation de gros camions livrant de la marchandise. Sa particularité se situe sur les trajets à parcourir, étant principalement, des terrains difficiles d’accès.

Ce n’est pas une course pour arriver le premier, mais un duel face à la nature, dont le but est d’atteindre une destination bien précise. Il faut affronter des obstacles comme de la terre glaiseuse, des roches, des arbres et des rivières. Si vous êtes pris au sein d’une zone marécageuse, le treuil est la solution. Soyez prudent de manière à éviter les collisions, et en calculant votre réserve d’essence. Évitez de manipuler inutilement le différentiel et le système de transmission qui consomme davantage de carburant.

Un jeu qui porte à la réflexion

Certaines situations demandent de changer de véhicule, afin de mener à terme la mission. Cela porte à la réflexion en effectuant des actions, selon un ordre défini.

Les contrôles de base sont enseignés via le tutoriel. Dès que nous l’avons complété, on nous invite à poursuivre en passant par le mode défi avant de sélectionner le mode solo. Cet enchaînement m’a permis de maîtriser de nouvelles méthodes, comme la réparation de poids lourds, l’utilisation de camions-citernes, et le chargement de rondins avec l’aide d’une grue. À propos du mode multi-joueurs, il permet de s’amuser jusqu’à quatre en coopération en ligne.

Les graphismes ne sont pas les plus attrayants, mais présentent plusieurs détails intéressants tels que la boue autour de nos pneus, la vue à la troisième personne, et la conduite au niveau de la cabine de pilotage. Malheureusement, pour ce dernier point, le tableau de commande aurait mérité d’être mieux exposé. Une légère déception concernant l’environnement, puisqu’on ne croise aucun individu. Ni sur la route, ni sur les trottoirs.

Avec «Spintires: MudRunner American Wilds» , j’ai été surpris d’être dans un monde réel, lors de l’enlisement de mon moyen de transport. De plus, j’ai eu l’impression de retourner en enfance, en traversant un cours d’eau à bord d’un monstre sur quatre roues. Si vous aimez ce genre de jouabilité, prenez le temps de le découvrir.

Ma note de 7,5/10.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top