- PUBLICITÉ -
Le goût de l’été

Le goût de l’été

La SAQ nous envoyait, la semaine dernière, son dernier rapport. Le Québec boit de meilleurs vins. Ce sont les vins américains qui ont obtenu la faveur des Québécois en 2010-2011.

Le Ménage à trois, Folie à deux est numéro un et de loin avec 950 000 bouteilles vendues. Un produit qui dépasse les 15 $, ce qui nous prouve qu’on est prêts à payer plus pour nos vins.

Les vins argentins sont déclassés par la Californie. Le taux de change favorable y est aussi pour quelque chose. Les vins américains n’ont jamais été aussi abordables. Je vous en suggère un, idéal pour l’été, le Symphony Obsession 2010 d’Ironstone, l’une de mes grandes découvertes dans les vins californiens des deux dernières années. Un cépage original, soit un clone de deux cépages, le muscat et le grenache, nous donne un vin savoureux et délicieux. Le terroir de Lodi et de Sierra, où est situé le vignoble, est parfait pour un vin blanc. Un panier exotique fruité et floral, idéal pour le patio, à servir à 7 °C ou dans un seau à glace: 14,05 $.

Une liqueur française, le Lillet blanc, est parfaite servie sur glace ou dans un seau à glace. Un apéritif originaire de la région de Bordeaux: 85 % de vin et une liqueur de fruits pour le reste. La recette de la liqueur est très exotique, avec plusieurs variétés d’oranges et du quinquina. On a actualisé la recette autour des années 1990. Une petite évasion exotique pour se retrouver entre amis sur le patio. Il peut servir à vous faire une sangria originale: un volume de Lillet, cinq volumes de 7-UP, des fruits rouges congelés, un peu de jus de canneberge, servir le tout avec des glaçons. On en redemande: 14,80 $.

Le pré-mondial Ricard de pétanque à Longueuil

La pétanque sera à l’honneur avec le pastis Ricard, à Longueil, la première fin de semaine du mois d’août. Le pastis Ricard a une nouvelle bouteille, brune, avec de nouveaux logos, mais à l’intérieur, c’est toujours la liqueur favorite de tous ceux et celles qui aiment le sud de la France et la pétanque: [www.pre-mondial-ricard.com].

Un rouge pour l’été

Les vins espagnols ne cessent de me surprendre pour leur rapport qualité-prix. Dans un resto chic de la région, on avait choisi l’osso buco et le vin le moins cher en rouge, un espagnol, Le Penta 2006, Tierra de Castilla, Pago del Vicario. La serveuse me dit que c’est un assemblage de cinq cépages qu’elle aime bien. Il y a du tempranillo, du grenache, du cabernet sauvignon, de la syrah et du petit verdot. Il a été le vin favori de la soirée. Nous étions environ 75 et nous en avons acheté plusieurs caisses. Du fruit noir, riche et étoffé, avec des notes de boisé. La finale est de persistance moyenne. La bonne nouvelle, à la SAQ il ne coûte que 17,10 $.

Une boisson anglaise sur le patio

Les préparations à la vodka sont les plus populaires cet été, sur les terrasses et sur les patios des maisons. Lors d’une journée chaude de juillet, on a dégusté le WKD Vodka Blue qui nous vient de l’Angleterre, à la santé de William et Kate, qui étaient au Québec pendant la même période. Une vodka triplement distillée, à 5,55 % d’alcool, qui nous fait penser à un mélange de soda-mousse et de vodka. Très rafraîchissant: 11,60 $ en paquet de quatre, au monopole.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top