- PUBLICITÉ -
Le Cellier des dieux

Le Cellier des dieux

La nouvelle édition de la revue gratuite du monopole met en vedette le renouveau de la Grèce viticole et nous offre, à partir du 11 septembre, les cadeaux de Dionysos. La tradition viticole remonte à des millénaires en Grèce. Platon et Homère en ont vanté les mérites. La réglementation récente et son arrivée dans la Communauté européenne font que ce pays produit de grands vins, dont certains sont maintenant disponibles ici.

Boutari, la plus grande des maisons, avec des vignobles dans tout le pays et plus d’un million et demi de bouteilles annuellement vendues dans le monde entier, est la seule qui soit connue. Véronique Rivest, notre meilleure sommelière au pays, a parcouru la Grèce et a fait des représentations avec l’agence Kolonaki pour que les vins grecs soient plus présents à la SAQ. On y retrouve une grande typicité et beaucoup d’originalité, autant dans les cépages blancs que les rouges.

Voici deux choix dégustés à deux reprises récemment: le cépage Moschofilero veut littéralement dire «l’espoir blanc». Le Moschofilero Boutari Mantinia 2008 lance le bal avec sa robe d’été lumineuse, d’un jaune vif avec reflets chatoyants; on danse le sirtaki avec un impressionnant panier de fleurs et de fruits, suivi d’un vent frais d’arômes tropicaux et d’une acidité vive. Médaille d’or au concours grec de 2008: 14,85 $.

Le rouge Paranga 2007 vient du vignoble Kir-Yianni. Le nom vient des tours de guet qui surveillent la Macédoine, au nord du pays. C’est un assemblage réussi à parts égales de syrah et de merlot, auquel on a ajouté 40 % du cépage local xinomavro, pour la typicité. Au nez, un bouquet complexe où se superposent les épices et le piment frais, le tout dans un parfait équilibre. À boire maintenant ou à conserver deux ou trois années au cellier: 14,95 $. Ces deux vins seront dans le Cellier et on vous en fera découvrir d’autres vins grecs dans les prochaines semaines.

Trois nouvelles bières

Il m’arrive parfois, l’été, de prendre une bière en apéro. J’en ai dégusté trois nouvelles, dont la Messagère rousse, une bière sans gluten de la Brasserie de la Nouvelle-France, en Mauricie.

La Pietra, une bière corse, a bien servi pour se rafraîchir: une mousse fine avec une légère touche d’amertume. Elle contient de la farine de châtaigne, un ingrédient qu’on utilise amplement dans l’Île de Beauté: 3,25 $.

Les bières sont plus populaires que les vins, en Belgique. La recette de la Tripel Karmeliet est celle du monastère des Carnes de 1679. Trois céréales lui donnent une saveur particulière: froment, avoine et orge. Un bel équilibre, de la mousse abondante avec une touche épicée. On ne sent pas du tout l’alcool qui titre 8,4 %: 3,70 $.

200 recettes pour les étudiants

Il semble que la jeune génération élevée au micro-ondes ne sache pas cuisiner. Le petit guide de 223 pages en format pratique boudiné pourra les aider. Une série de recettes pour toutes les occasions, entre copains, solitaire ou comment préparer des salades, avec une liste d’ustensiles indispensables. Un ouvrage collectif de la maison Artémis.

La Fête des vendanges est commencée, à Magog

Je vous rappelle que vous avez aussi la fin de semaine prochaine pour éviter les bains de foule. Soyez prudent pendant le long congé.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top