- PUBLICITÉ -
L’amour et le vin

L’amour et le vin

Le vin et l’amour, lequel vient en premier? À vous d’y penser. La Saint-Valentin est le moment de dire aux gens qu’on les aime et qu’on les apprécie. Dès l’aube de l’humanité, amour et vin ont fait route ensemble. Trop de l’un ou de l’autre et c’est le déséquilibre. On peut aussi subir l’ivresse amoureuse qui nous fait parfois faire des folies. Les charmes de l’amour et du vin sont souvent de concert. Le vin se prend lentement, comme un nouvel amour: il faut le connaître, le séduire et l’aimer. Un très beau livre, intitulé Le Vin et l’amour, vient de sortir, qui nous décrit et illustre les liens secrets entre l’art, l’histoire, le vin, l’amour et la littérature, le tout par un psychiatre écrivain de l’Université de Paris: Philippe Brenot. Magnifique album de 158 pages, le cadeau idéal pour la Saint-Valentin, aux éditions Féret.

Célébrer au Prosecco d’importation privée

Les bulles sont un excellent prélude à un repas de la Saint-Valentin. On vous a déniché une perle rare, des bulles rares, en provenance d’Italie, dans un palace du nord de la Vénétie, époque Renaissance italienne, classé Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. La villa était au départ une villa de campagne pour un architecte, Andrea Palladio. Le grand Véronèse en a fait les peintures. Il s’agit du Prosecco Montello E Colli Asolani de la Villa Di Maser, Édition du 500e, millésime 2008, car on y fait du vin depuis 1508. Un vin raffiné et complexe. Les bulles sont fines et remarquables, le nez et la bouche sont tout en nuances, la finale est élégante et persistante. Plusieurs champagnes n’en font pas autant. Il a fait l’unanimité, et on en redemande. Ils ont une dizaine de produits disponibles au Québec: [www.villadimaser.it] pour voir la villa. Les profits du vin servent à maintenir ce joyau de l’architecture italienne; on commande par courriel à ls@sublimevins.ca. Site Web: www.sublimevins.ca.

Barefoot pour les jeunes

Les vins Barefoot, des vins californiens d’un excellent rapport qualité-prix, veulent recueillir 25 000 $ pour le Club des petits déjeuners du Québec, et c’est à la SAQ du Faubourg Boisbriand que ça débute, le 12 février, de midi à 13 h.

On lancera la campagne avec Jennifer Jones, ambassadrice du nom au Québec, et un chef réputé qui vous servira des bouchées en accord avec le nouveau-né de Barefoot, le cépage zinfandel. Quinze mille enfants québécois pourront en profiter; 120 magasins serviront le Barefoot zinfandel entre 15 h 30 et 17 h 30. Notre équipe aimait bien le pinot grigio et le shiraz, le zinfandel va s’ajouter au choix. Le zinfandel est assemblé avec un peu de petite syrah et du tempranillo. Le nez est riche en fruits noirs, avec des notes épicées, une excellente structure et une belle finale en longueur. Que demander de plus pour 9,95 $… un prix d’ami unique pour toute la gamme des vins Barefoot. Venez me rejoindre à Boisbriand, je devrais y être.

Vins du monde

Un nouveau livre sur notre marché, Les vins du monde, résume bien le monde du vin, en images et en 60 pages de texte. L’auteure, Sylvie Girard, est européenne, et nous parle de ses vins préférés. On ne les a pas tous au monopole, mais la plupart y sont. Un bémol, on n’y trouve pas grand-chose sur les vins canadiens; on l’invite à venir nous voir. Aux éditions Parfums d’encre.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top