- PUBLICITÉ -
Intronisation bordelaise à Montréal

Intronisation bordelaise à Montréal

Montréal en lumière est devenu un festival incontournable pour la gastronomie et la culture depuis 10 ans. Il faudrait se cloner pour tout suivre. Le chef de cuisine du Toqué!, Charles-Antoine Crète, a été choisi pour devenir un ambassadeur des vins des Côtes de Bordeaux, dans une cérémonie protocolaire issue des traditions de cette région.

La relève de Normand Laprise, avec une chef bordelaise, nous avait préparé un menu de six services inspiré du terroir bordelais, avec une sélection de vins de Bordeaux. L’évènement était ouvert au public. Voici mon coup de cœur de la soirée: un blanc, le Tutiac 2008, une merveille aromatique. Je l’aimais en 2006, le 2007 n’était pas si mal, mais le 2008 est une explosion de saveurs qui a fait fureur avec les pétoncles. On a dégusté, en rouge, le Tutiac 2008 tiré du fût, importation directe du producteur. Souhaitons qu’il soit à la SAQ un jour, il a un potentiel intéressant pour le prix.

Vins de porto

L’engouement pour les vins de porto à forte teneur en alcool a suivi les cours de la bourse. On en a trop mis sur notre marché, mais le Taylor LBV est toujours la référence, et cela depuis longtemps. Le 2003 est un incontournable pour ceux qui aiment les portos de caractère avec du fruit noir bien enrobé. Le Taylor LBV est toujours excellent pour le prix: 20,20 $. Il sera toujours bon, même après plusieurs années de cellier, mais il ne sera pas meilleur. Notre comité l’a apprécié en troisième service, avec des fromages forts.

Cet engouement nous a permis de découvrir les vins du Portugal, qui sont plus légers et se marient à plusieurs de nos mets. Le Roaz Reserva 2006 d’Estramadure en fait partie, un vin rouge de cépages locaux, avec un fruité affirmé et original. Il a fait notre bonheur une belle soirée d’hiver. Que demander de plus pour 11,90 $!

Nos fromages et notre terroir

Je n’ai jamais cessé d’encourager nos artisans fromagers. J’essaie de déguster tous les nouveaux produits. Ainsi, le Sir Laurier a sa dame, Lady Laurier, un autre excellent fromage du Cœur-du-Québec.

Tous les fromages et vins de notre terroir sont à l’honneur dans le merveilleux livre de Jean-Claude Belmont (Les fromages du terroir québécois), chef et enseignant émérite de l’ITHQ pendant trois décennies. L’histoire des fromages au Québec est suivie de 122 recettes originales avec plus de 150 photos, et des conseils judicieux qui feront de tous un grand chef des produits québécois. Tous les services y sont, des entrées au dessert. Un livre publié à compte d’auteur qui nous prouve à quel point M. Belmont est passionné. Il a fait le styliste culinaire, le photographe et il le distribue.

Plusieurs vins québécois, dont ceux de la région de Magog et de l’Orpailleur, sont à l’honneur. Un format album de grande qualité entièrement fait au Québec, y compris l’imprimerie, et à prix populaire. En vente dans toutes les bonnes librairies et même dans les grandes fromageries. L’ouvrage vient de remporter la sélection canadienne du meilleur livre gourmand de sa catégorie: [www.jeanclaudebelmont.com].

Mars à l’italienne à la SAQ

Après le Cellier, c’est la revue Tchin Tchin qui nous donne le goût de l’Italie. Vous passez la prendre sur place si vous ne l’avez pas reçue avec vos quotidiens.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top