- PUBLICITÉ -
Des vins pour le printemps

Des vins pour le printemps

Le printemps est enfin de retour. Voici quelques vins pour célébrer le retour des beaux jours.

Un rouge portugais, le Fontanario de Pegoes 2008, est un vin de coopérative du sud du pays qui a accompagné à merveille un plat du printemps, des croque-monsieur. Un fruité généreux et typique du cépage castelão (l’ancien peréquita), doté d’un bel équilibre avec une finale moyenne. Que demander de plus pour 13,35 $?

On a célébré un anniversaire avec, comme plat principal, du poulet farci au prosciutto et au Boursin. Le premier vin, Si Soave 2009, de la Vénétie, avec sa bouteille un peu croche, nous dévoile un vin léger, délicat, élégant, avec un vif fruité. Très agréable, il a fait l’unanimité: 13,50 $.

Le deuxième vin, le sauvignon blanc Stoneleigh 2010, de Nouvelle-Zélande, vient de récolter 90 points dans le Wine Spectator. Il faut dire que ce cépage réussit très bien dans ce pays. Une belle robe estivale pâle à reflets lançait le bal, suivie d’un nez tropical (pêche et fruit de la passion). Une belle acidité et un peu de minéralité ont complété le charme indéniable de ce vin. Son prix régulier est de 17,50 $ et il est en promotion, avec un rabais de 2 $ jusqu’au 10 avril. Achetez-en deux ou trois pour l’été.

J’ai deux collègues féminines qui ne boivent pratiquement que du J. Lohr dans les vins californiens. Je connais bien les vins de cette famille de Paso Robles, en Californie. Je les ai déjà présentés dans une soirée des Disciples de Dionysos. On a dégusté à nouveau le Chardonnay Riverstone J. Lohr Arroyo Seco Monterey 2009, de la région de Monterey. Un beau millésime, pour un beau produit, qui nous donne des saveurs riches, et une belle composition minérale. Un vin très précis en bouche. À l’aveugle, on le prendrait pour un bourgogne. Son prix de 19,85 $ est pleinement justifié.

Le Paso Robles South Ridge 2008, de la région de San Luis Obispo, nous donne de la syrah élégante et fruitée. Le bouquet, tout en fruits noirs, est typique de la région. Il sera délicieux avec une pièce de viande sur le grill pour une belle soirée: 18,95 $.

Un excellent zinfandel nous a surpris dans un resto «apportez votre vin», le Heitz Napa Valley, le summum de ce cépage dégusté au Québec. La maison en produit depuis plusieurs décennies. Le millésime 2006 nous révèle des notes de fruits mûrs dans un bouquet intense et complexe. Une fabuleuse structure nous dit qu’il peut encore vieillir au cellier. Il est assez rare, demandez-le à votre conseiller: 35 $.

Festival des vins de Californie

Vous pourrez déguster plusieurs des vins de cette chronique, le 7 avril, lors du Festival des vins pour la cause des maladies du cœur. Quatre-vingt-dix producteurs et plus de 300 vins vous attendent au Centre Sheraton de Montréal. Il faut absolument réserver pour cette noble cause. Venez me rejoindre autour de 19 h: [www.fmcoeur.qc.ca].

Le fabuleux millésime 2009 coûtera cher à Bordeaux, vous pouvez sans doute acheter la médaille d’or du concours de bordeaux 2010, le Château de Carolle 2009 de la région des Graves. Assemblage bordelais typique. On a fait du travail soigné à la main pour ce vin qui a du caractère, de la profondeur, le tout dans un superbe équilibre. Il faut le carafer pour mieux le découvrir, sinon gardez-le au cellier, un bon 5 ans: 20,75 $.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top