- PUBLICITÉ -
Découvertes en  Bourgogne

Découvertes en Bourgogne

La Bourgogne est l’une des plus belles régions de France. On peut facilement la visiter à partir de Paris, en TGV. Une façon originale : avec un guide en Citroen 2 CV. Parfait pour découvrir les vignobles.

35 producteurs sont venus récemment nous faire déguster environ 200 vins. Je devrais ajouter qu’il y avait quelques productrices. Les femmes font d’excellents vins, en Bourgogne comme ailleurs.

J’ai eu l’occasion d’y passer, d’y étudier, et de déguster ses vins sur plusieurs décennies. Deux cépages vedettes, 60 % blanc avec le chardonnay, le reste presque uniquement en pinot noir, font la renommée de la région depuis plus d’un millénaire.

On à droit à des variations étonnantes, reflets d’un terroir particulier. Les villes les plus connues sont Beaune et Dijon. Beaune est une charmante ville qui abrite des caves et l’école des vins de Bourgogne, où vous pouvez suivre des cours de quelques heures à plusieurs semainesÈ [www.ecoledesvins-bourgogne.com] et [www.bourgogne-tourisme.com] pour la découverte.

Voici une sélection de vins de la région : le chardonnay s’exprime bien dans le terroir de St-Véran. Louis Jadot sélectionne ses parcelles pour faire l’excellent Combe aux Jacques 2009, St-Véran. Ce chardonnay est très aromatique, en fleurs et en fruits, et garde souplesse et équilibre sur une touche de minéralité typique du terroir. Un bon achat à 19,15 $. Il y a du 2009 et du 2010 dans le réseau SAQ.

Le Bourgogne Pinot Noir 2008 du Patriarche, nous donne une belle expression du pinot pour le prix : soyeux, frais, un fruité de cerise. Savourez maintenant ce vin élégant pour 17,40 $.

Je me suis gâté en dégustant l’un de mes vins préférés, le Pommard, qui malheureusement se vend trop cher au Québec. Le Domaine de la Croix Blanche, de la famille Parent, nous en offre un plus accessible dans le millésime 2007, à 38 $. Inutile de payer plus cher. Il y en a quelques bouteilles dans la région. Le 2009 dégusté était excellent. Il s’en vient.

J’ai aussi dégusté des 2000 sur place. Le Château de Marsannay, dans la région de Dijon, est un conte de fée. On a fait sortir de terre un château. Un chantier pharaonique : [www.chateaudemarsannay.com]. Leurs vins sont excellents, mais ils ne sont plus au monopole, seulement en importation privée : [www.societeclement.com]. Ils coûtent 25,95 $ en blanc et 28,95 $ en rouge. Regroupez-vous, ça en vaut la peine.

La SAQ en a dans la même appellation, mais ils coûtent plus chers. Celui de Louis Jadot, est le plus abordable, à 30,95 $.

Le québecois Pascal Marchand  est devenu  négociant en Bourgogne. Il achète et revend des vins, ce qui fait que ses vins vous coûtent plus chers. Son pinot noir est dans les 30 $.

Le retour du barbecue

Certains le laissent toute l’année sur le patio, mais c’est en avril qu’on le retrouve. Louis-François Marcotte, nous donne une raison de plus de le mettre en marche avec son nouveau livre : Saisis: s’enflammer pour le barbecue, qui présente des recettes pour tous les jours. J’aime surtout celles des week-ends, où l’on prend le temps de déguster de bons vins en même temps. Il fera une série d’émissions sur le thème à Canal-Vie. 128 pages dans un album cartonné qui se transporte à l’extérieur. Aux éditions Flammarion-Québec.

Promotion de 10 % à la SAQ sur tous les achats de 100 $ et plus cette fin de semaine. Profitez-en.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top