- PUBLICITÉ -
Cellier: Vénétie et Émilie-Romagne

Cellier: Vénétie et Émilie-Romagne

Passez vite prendre votre nouveau Cellier avec de nouveaux vins de ces deux régions qui sont dans l’ombre de la Toscane. Il s’agit de 116 pages gratuites qui nous permettent d’en savoir plus sur les whiskys irlandais, sur le cépage syrah, sur les gondoles qu’il faut négocier à Venise (j’ai réussi à avoir 50 % de rabais pour trois lors de ma dernière visite). Les jeunes et le vin, les produits québécois et les 44 nouveaux vins en vente en mars. Tout cela vous attend à votre SAQ Sélection.

Vins rouges

Je vous ai parlé des vins blancs, voici les rouges de la soirée à la maison Lachaîne. Le Belleruche, de Michel Chapoutier, est un des nombreux exemples de vins de la vallée du Rhône que fait cette grande maison. Chapoutier a plusieurs vins. Le travail soigné (la récolte est manuelle, en général), l’assemblage 80 % grenache et 20 % syrah ainsi que la robe intense nous donnent des arômes de fruits rouges pour ce 2006 qui est encore bien jeune. La structure tannique nous laisse croire à plusieurs belles années au cellier. Chapoutier est en vedette dans le dernier Cellier.

Le quatrième vin était un St-Chinian 2005 la Croix d’Aline. À l’inverse, plus de syrah et moins de grenache, avec un vieillissement en fûts de chêne. Les épices sont nettement plus présentes et les gibiers seront bien servis.

Le dernier vin, le Château Grand Chêne 2004, des Côtes-du-Brulhois, est un assemblage bordelais avec 30 % de tannat. Certains aiment, d’autres pas. Douze mois en barriques nous donnent du cuir au nez avec un peu de vanille. La bouche tire sur les fruits noirs à volonté.

Tous ces vins sont de bons achats pour moins de 18 $.

Jean-Noël Bousquet est l’un des viticulteurs préférés des Québécois. Son vin, le Domaine Bousquet 2007, se présente dans un nouvel emballage, mais le vin est toujours aussi bon. Avec cet assemblage de syrah et de carignan qui peut varier suivant les millésimes, il a su faire du bon vin malgré une année difficile. Les efforts sont récompensés par du fruit éclatant avec une touche épicée, ce qui fait une belle harmonie. Notre comité mixte l’a dégusté lors d’un deuxième service de fromages, et il nous a tous surpris: 9,50 $. Il semble que ce soit le 2008 qui est en vente, mais il doit bien rester du 2007 quelque part.

Sources d’inspiration

Ricardo a lancé le printemps avec sa revue Spécial Édition Verte qui parle de cuisine écolo, de cup cakes, du menu de Pâques et de la région de Bordeaux, en Aquitaine. Une édition de 115 pages, en vente partout.

Les smoothies sont à la mode, en apéritif, en boissons, avec des fruits, des légumes, les bons ou pas pour la ligne. Les plus chers au monde sont à Londres. On vous fait la liste et les recettes dans Smoothies Minceur, 221 pages d’Anne Dufour, aux éditions Leduc S. Ceux qui sont plus visuels prendront le guide Cocktails glamour et chic aux Éditions Marabout: 232 pages, de Joanna Farrow, avec les photos de 200 préparations et le bar nécessaire pour débuter.

On passe à table ensuite avec le guide Préparer et cuisiner à l’avance: 200 recettes de Sara Lewis pour la famille et les amis, en 238 pages. On prépare le tout d’avance et on réchauffe au besoin. Les deux derniers ouvrages font partie de la collection Marabout les Petits Costauds, qui comprend 18 titres à ce jour.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top