- PUBLICITÉ -
Journal Nord Info et La Voix des Mille-Îles

Aux jeux!

À quelques jours des Jeux olympiques de Sotchi, en Russie, Loisirs Laurentides se plaît à nous rappeler que neuf athlètes de la région y prendront part, soit une proportion de 4 % de la délégation canadienne, qui en compte 221, et 20 % des athlètes québécois (il y en a 43 au total). Bien entendu, nous observerons avec intérêt les exploits du Rosemèrois Alexandre Bilodeau, médaillé d’or à Vancouver, en 2010, et du Deux-Montagnais Mikaël Kingsbury qui se feront sans doute une chaude lutte à l’épreuve des bosses de ski acrobatique. La gardienne de but boisbriannaise Charline Labonté, pour sa part, fera tout en son possible pour aider l’équipe canadienne de hockey sur glace à conserver son titre également remporté à Vancouver. Nous leur souhaitons évidemment la meilleure des chances.

 •••

L’offre municipale en activités hivernales est pour le moins abondante, par les temps qui courent, alors que se succèdent les évènements à caractère festivalier. Le samedi 8 février, notamment, Sainte-Thérèse propose aux familles la journée Plaisirs d’hiver, qui se déroulera au parc Ducharme, ente 10 h et 15 h. Glissade, sculpture sur glace, soccer, hébertisme, disque-golf, minigolf, et hockey d’antan (un match impliquant 20 jeunes joueurs de catégorie pré‑novice) sont au nombre des activités offertes, et ce, tout à fait gratuitement. Même le chocolat chaud sera servi sans frais. Tout juste si vous devrez sortir 1 $ pour déguster de la tire sur neige.

 •••

Il semble bien que l’Armada de Blainville-Boisbriand ait retrouvé son synchronisme. En tout cas, les Remparts de Québec et les Mooseheads de Halifax, deux des meilleures formations du circuit Courteau, ont été à même de le constater, au cours de la dernière fin de semaine, alors que la troupe de Jean-François Houle a remporté deux victoires, freinant les attaques de buteurs aussi dangereux que Jonathan Drouin et Mikhail Grigorenko. L’Armada remonte donc au classement général et se retrouve maintenant deuxième, avec un tout petit point de retard sur le Drakkar de Baie-Comeau. Nous savions tous que ce n’était qu’une question de temps.

 •••

Le nom de Marcel Pagnol évoque la Provence et l’accent chaleureux de Marseille, ville où se déroule l’action, en 1920, de la pièce Marius et Fanny qui sera de passage au Théâtre Lionel-Groulx, à la fin du mois, pour deux représentations. Claude Desjardins en a discuté avec le metteur en scène Normand Chouinard. Vous trouverez son article dans notre section culturelle.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top