- PUBLICITÉ -
16e édition de la Fête des vendanges

16e édition de la Fête des vendanges

La première fin de semaine de septembre est désormais consacrée à la célébration des vins et du terroir québécois. La Fête des vendanges attire des dizaines de milliers de personnes sur la pointe Merry, à Magog, sur les bords du majestueux lac Memphrémagog. Cent cinquante artisans du terroir vous proposent leurs œuvres en dégustation. Le tiers environ est composé des vignobles et tous les ans, j’en découvre de nouveaux. Tous nos vignobles de la région y seront, ainsi que ceux du Québec entier. Ceux qui veulent éviter les foules peuvent aussi s’y rendre les 12 et 13 septembre, puisque l’évènement se déroule sur deux fins de semaine. Venez m’y rejoindre les 5 et 6 septembre: www.fetedesvendanges.com.

Bières et saveurs

Le fort Chambly sera l’hôte de la 8e édition de la Fête du goût, avec Bières et saveurs du Québec, la fin de semaine de la fête du Travail: www.bieresetsaveurs.com.

Le Chili toujours présent

Le premier pays qu’on a connu dans le Nouveau Monde nous donne encore et toujours des vins remarquables pour le prix. Aurelio Montes en est l’exemple, avec sa gamme Alpha qu’il est venu nous présenter l’automne dernier, avant qu’on le renomme Viticulteur chilien de l’année pour 2009. Ses vins sont les chiliens les plus vendus au sud du 45e parallèle, au pays d’Obama.

Il faut déguster et acheter deux à trois bouteilles de son Pinot noir Montes Sélection Limitée, Vallée de Casablanca 2008. Le travail est fort bien réussi. Il me rappelle certains grands vins rouges bourguignons qui coûtent le triple. La robe est plutôt sombre pour un pinot noir, les saveurs sont complexes, le tout est élégant et d’un équilibre sans faille. Les tannins légers en font le compagnon idéal pour le veau sous toutes ses formes: 17,15 $.

Le Cabernet Sauvignon Montes Alpha Santa Cruz 2007 était encore bien jeune. On a pu l’apprécier avec les côtelettes d’agneau marinées sur le gril. Une robe sombre, suivie par un nez complexe, une odeur de promenade sous la pluie dans un sous-bois et de fruits noirs avec des tannins encore bien présents. La finale est longue et précise. Un passage en carafe d’une heure s’impose, sinon placez-le au cellier encore quatre ou cinq années. Les bouteilles sont surmontées d’un ange, parce qu’on trouve des anges dans les chais, et l’on a érigé un autel pour les vins dans la cave. On aura d’autres cépages dans de prochaines éditions.

Nouvel arrivage

Il reste encore de belles journées pour boire un nouveau rosé: le Brancott East Coast de la Nouvelle-Zélande. En 2008 il est subtil et délicat, tout en fruits rouges, excellent sur le patio pour accueillir vos gens: 16,40 $.

Vintages

La revue gratuite de la LCBO, le monopole ontarien, parlait justement des vins de Wayne Gretzky et de sa famille qui vinifiait en Biélorussie, il y a longtemps. Les nouveaux vins du no 99 sont lancés ce samedi, en Ontario. La revue de 48 pages, avec des reportages photo et tous les nouveaux vins, est disponible dans les deux langues: www.vintages.com.

Safari d’aubaines

Le Sebeka est à 1,30 $ de moins dans cette promotion de la SAQ. Ce vin d’Afrique du Sud est une aubaine. La meilleure aubaine du mois demeure le Costières-de-Nimes Les Hirondelles, un rouge qui vient de voir son prix baisser de 3 $ au monopole. Même les employés n’en reviennent pas! Et ça ne se termine pas en fin de semaine.

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top