- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Boisvert Pontiac Buick et Lumec sont honorés

L’ambiance était à la fête pour la remise annuelle du Prix innovation en santé et sécurité au travail (CSST), le 10 juin dernier, à l’hôtel Impéria, situé à Saint-Eustache.

Collecte de sang de la mairesse de la Ville de Sainte-Anne-des-Plaines

La mairesse de Sainte-Anne-des-Plaines, Catherine Collin, tiendra sa collecte de sang annuelle, le jeudi 16 juillet, au centre Jean-Guy-Cardinal, de 13 h 30 à 20 h. L’objectif a été fixé à 130 donneurs. Pour y parvenir, la mairesse a fait appel à Pierre Lauzier, qui agira à titre de président d’honneur.

Blainville: 99 % de satisfaction

À moins de cinq mois des élections, il semble que les citoyens de Blainville aient une bonne appréciation de l’administration municipale. Selon un sondage effectué par la firme Ipsos Descarie, entre le 30 avril au 11 mai, les Blainvillois jugent leur qualité de vie bonne ou très bonne. Une fois additionnées, les deux données représentent un taux de satisfaction de 99 %, un chiffre peu commun dans une enquête scientifique.

Cigarette et impuissance

Parmi toutes ses tares, la cigarette est maintenant associée à l’impuissance. Sauf qu’on ne parle pas ici de sexualité, mais de l’inaction des gouvernements face à la contrebande du tabac que l’Association canadienne des dépanneurs en alimentation (ACDA) image avec un mât en perte de rigidité, pour soutenir un drapeau en berne.

Les Lions de Sainte-Thérèse contribuent à l’amélioration de l’unité de soins palliatifs

En mars dernier, le Club des Lions de Sainte-Thérèse organisait, sous la gouverne de Marc Vadeboncœur, une soirée gageure dont les profits de 31 000 $ ont été remis au CSSS Thérèse-De Blainville. «Cet argent a servi à l’achat d’un bain thérapeutique et huit fauteuils de type La-Z-boy pour chacune des chambres de cette unité», a indiqué Jean Valiquette, un don que le directeur général du CSSS, André Poirier a reçu avec reconnaissance.

- PUBLICITÉ -

Dépistage des problèmes de perte de mémoire, le 23 juin

Le mardi 23 juin, de 15 h à 19 h, se tiendra, à la Maison de vie Sunrise de Fontainebleau (Blainville), une journée de dépistage sur les problèmes de perte de mémoire. Réalisée de manière confidentielle, cette journée se veut l’occasion de valider ou d’invalider des comportements jugés inquiétants par les enfants ou amis de personnes vieillissantes.

Grace et Gloria… contre le cancer du sein

Deux résidantes de la région, Josée Beauchamp et Francine Séguin, participeront à une marche de 60 kilomètres, les 22 et 23 août, dans le cadre du Week-end pour vaincre le cancer du sein, au profit de l’Hôpital général juif de Montréal. Pour amasser des fonds en vue de cette activité, les deux marcheuses empruntent la […]

Place aux infirmières auxiliaires à domicile

Une centaine d’infirmières des régions des Laurentides et de Lanaudière se sont réunies au Centre culturel et communautaire Thérèse de Blainville, dans le cadre de leur congrès annuel. L’Ordre régional des infirmières de Laurentides-Lanaudière a profité de l’occasion pour décerner le prix Innovation clinique 3M. Après quatre années d’expérience, et constatant les gains réels liés à cette démarche créative et novatrice, notamment l’amélioration manifeste du niveau d’accès à un plateau de soins et de services, l’Agence de la santé et des services sociaux des Laurentides a confié au CSSS de Saint-Jérôme le mandat de concevoir un programme régional d’intégration des infirmières auxiliaires en soins à domicile sur tout son territoire. Le projet retenu par l’Ordre des infirmières: L’intégration des infirmières auxiliaires au soutien à domicile. Il s’agit d’une approche novatrice présentée par une équipe du CSSS de Saint-Jérôme, dont les conceptrices et les participantes sont Manon Trépanier, infirmière-chef de programme de soins et services à domicile, Renée Charpentier, infirmière clinicienne assistante-infirmière-chef (ICAIC), soutien à domicile, et Nancy Allard, infirmière auxiliaire, soutien à domicile. Pourquoi un tel projet? Confronté à une pénurie de professionnels de la santé, et notamment d’infirmières, le CLSC Arthur-Buies, qui fait maintenant partie du CSSS de Saint-Jérôme, a amorcé, en 2004, une réflexion sur la nécessité de réorganiser les modes de distribution de soins. Le but: assurer aux personnes requérant des soins à domicile l’accès à une gamme complète de soins et de services. Cette pénurie a donc suscité la mise en œuvre d’une pratique de collaboration interprofessionnelle novatrice, prévue par la loi 90, visant l’intégration des infirmières auxiliaires aux soins de soutien à domicile. Ce projet innovateur a impliqué une réorganisation du travail en soins infirmiers. L’infirmière-chef du programme de soins et services à domicile a dirigé et coordonné les activités nécessaires à ce remaniement en réunissant des acteurs-clés engagés et en favorisant chez eux l’émergence de nouvelles idées dans une recherche de solutions pratiques et réalistes. Grâce au suivi conjoint infirmière auxiliaire/infirmière, les soins dispensés sont de meilleure qualité et plus complets. Les infirmières peuvent mieux exercer leur rôle professionnel, le continuum des soins et des services est plus efficace, les échanges interprofessionnels sont empreints de respect et de confiance, et enfin, les infirmières auxiliaires font preuve d’une plus grande autonomie professionnelle. Quels sont les résultats? En moins de quelques mois, les résultats de cette approche sont révélateurs. En effet, le nombre de clients suivis strictement par les infirmières auxiliaires, sous la supervision de l’ICAIC, s’est accru, passant de 150, en septembre 2005, à 875 à ce jour. De plus, le nombre de demandes de soins et de services est passé de 1 500, en 2005-2006, à 4 600 en 2008-2009. Le nombre d’interventions (intrants) a aussi connu un accroissement, passant de 6 509, en 2005-2006, à 22 526 en 2008-2009. Rappelons que le concours Innovation clinique a été lancé par l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, en 1995. Il vise à mettre en valeur la contribution clinique des infirmières de toutes les régions du Québec à la qualité des soins offerts à la population, à l’efficacité des services de santé et à l’avancement de la profession d’infirmière.

Collecte de sang à la douce mémoire de Jean-Pascal Leduc

En juin 2007, la Ville de Sainte-Thérèse avait confié la présidence d’honneur de sa collecte de sang annuel à Jean-Pascal Leduc, un jeune garçon de 11 ans à la personnalité rayonnante. Grâce à lui, 257 donneurs étaient venus, soit une cinquantaine de plus que l’année précédente.

- PUBLICITÉ -