- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Droits et recours Laurentides fait ses recommandations

Droits et recours Laurentides, de concert avec le Bureau d’aide juridique de Saint-Jérôme et du Centre communautaire juridique Laurentides-Lanaudière, lançait, la semaine dernière, les résultats d’une étude intitulée Lorsque les pratiques bâillonnent les droits et libertés et portant sur l’application de la Loi sur la protection des personnes dont l’état mental présente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui, dans la région des Laurentides.

Rosalie «La miraculée»

Elle a 6 ans, bientôt 7, et fréquente l’école Le Tandem, à Sainte-Thérèse, en 1re année. Elle s’appelle Rosalie. Mais depuis deux semaines, pour les médecins de l’hôpital Sainte-Justine, elle est devenue «La miraculée». Parce que seul un miracle explique qu’elle soit encore en vie. Un miracle et l’intervention rapide de quatre agents de la Régie intermunicipale de police Thérèse-De Blainville, Stéphanie Gagné, Patrice Duchesne, Yannick Horion et Jean-François Blais.

«Les parents demeurent la meilleure ressource pour leur enfant» — Roc Lafortune

On le connaît pour ses nombreux rôles tant au cinéma qu’à la télévision. Depuis des années, c’est lui qui incarne Julien dans la série Les Boys, un personnage aux antipodes de l’homme qui joue, depuis six ans maintenant, le plus grand rôle de sa vie: celui du papa de Muriel. «Muriel était un beau bébé rose et en santé. Elle gazouillait tout le temps», évoque Roc Lafortune. Puis, tout a basculé. «Un peu après ses 18 mois, Muriel a reçu son vaccin. À partir de ce moment, elle est devenue plus distante et nous avons remarqué qu’elle ne nous regardait plus dans les yeux», relate-t-il.

Le Groupe JCL devient le premier partenaire Diamant

En décembre dernier, le président Joé Bélanger dévoilait les grandes lignes de la campagne de financement de la Fondation Drapeau et Deschambault, une campagne échelonnée sur trois ans, dont l’objectif vise à amasser minimalement 500 000 $. Comment? En ciblant principalement les entreprises et les organismes de la région par le biais d’un programme de visibilité.

Roc Lafortune s’associe à un massothon au profit de Action Autisme

Après avoir parrainé une Fiesta mexicaine, laquelle s’est déroulée lors de l’ouverture de l’Autre Marché bio, à Rosemère, en août dernier, le comédien Roc Lafortune propose une nouvelle activité, soit un massothon au profit d’Action Autisme, organisme dont il est membre.

- PUBLICITÉ -

Au-delà des traitements: aider et s’aider à guérir

Le sourire aux lèvres et les yeux pétillants, Marcelle Hazel parle sereinement de son cancer. Survivante, elle déploie ses énergies à venir en aide à ceux et celles qui, comme elle, se battent contre cette terrible maladie.

La prise en charge des troubles de l’attention

Le 10 novembre dernier se tenait le premier colloque régional sur le le trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H), lequel rassemblait de nombreux participants issus tant de la direction régionale de Laval, Laurentides, Lanaudière, de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles, du centre de santé et de services sociaux (CSSS), de l’organisme de parents PANDA, ainsi que d’autres adhérents tels que psychologues, médecins, et pédiatres.

Communiquer avec Loulou et Panpan

L'éducation à la petite enfance et la gestion sont deux dimensions de la formation comme de l'expérience professionnelle de Stéphanie Laurin. Voilà donc ce qui motivait la directrice des services sociaux de l'entreprise familiale Servir Plus à se faire auteure, afin de lancer la collection de contes pour la petite enfance intitulée Loulou et Panpan.

Des policiers transporteurs d’organes

Bernard Vannerum et Daniel Fortier, du Service de police intermunicipal Terrebonne–Sainte-Anne-des-Plaines–Bois-des-Filion, exercent tous les deux une fonction parallèle à leur métier de policier. C’est donc 24 heures sur 24, sans rémunération aucune, qu’ils assurent le transport d’organes destinés à être utilisés sur de futurs greffés. Parfois en solo ou encore accompagnés d’une équipe médicale, ils ont aussi la tâche d’amener tout ce beau monde dans différents hôpitaux de la région et parfois même hors territoire.

La collecte de sang du Centre 50+

Alors que les besoins en sang sont constants, saviez-vous que seulement 3 % des Québécois admissibles au don de sang contribuent à la réserve collective gérée par Héma-Québec pour les hôpitaux du Québec et leurs malades?

- PUBLICITÉ -