- PUBLICITÉ -

anciennes publications

À Lorraine, l’environnement, ça nous revient!

Ce titre n’est pas de nous, mais de l’agence de communication chargée de faire valoir la grande campagne environnementale de la Ville de Lorraine qui se veut active tout au long de la belle saison, avec une journée d’information tout à fait spéciale qui sera tenue le samedi 16 mai, entre 9 h et 13h, dans le stationnement de l’hôtel de ville.

Une zone d’intervention prioritaire pour le phosphore

Sillonnant principalement les territoires de Mirabel et Saint-Eustache, la rivière du Chêne fait 22 km de long, alors que ses affluents représentent quelque 437 km de berge. Le projet de gestion par bassin versant de cette rivière s’étend, quant à lui, sur une superficie de 214,5 km2 et se situe, outre Saint-Eustache et Mirabel (qui […]

Le règlement approuvé par les électeurs

Une seule personne habile à voter est venue apposer sa signature au registre qui s’est tenu lundi dernier, à l’hôtel de ville de Boisbriand, ce qui vient – presque – officialiser le projet d’annexion par Saint-Eustache d’une partie du territoire de la Ville de Boisbriand.

Une année de croissance

L’année 2008 en aura certes été une de croissance pour Compost Sainte-Anne, alors que l’organisme affichait un excédent des produits sur les charges de 34 741 $, comparativement à une perte de 53 $, l’année précédente.

- PUBLICITÉ -

Deux millions pour aider Tricentris

Soupir de soulagement pour le personnel et les différents membres de l’organisme Tricentris. Lors d’une réunion d’urgence au mois de mars, les représentants des municipalités ont décidé de voter en faveur d’une aide d’urgence de deux millions pour aider l’entreprise à poursuivre ses opérations.

Saint-Eustache adopte un nouveau règlement

À sa séance ordinaire du lundi 9 mars dernier, le conseil municipal de Saint-Eustache a sabordé son projet d’annexion d’une partie du territoire de Boisbriand qui devait faire l’objet d’un référendum et adopté un «règlement décrétant les nouvelles limites territoriales entre les villes de Saint-Eustache et de Boisbriand».

Une nouvelle signature pour Blainville

Depuis le début du mois de mars, les citoyens de la Ville de Blainville pourront s’identifier en matière environnementale à une nouvelle signature. En effet, après avoir adopté, il y a 3 ans, le slogan Blainville y voit!, voici que l’administration municipale vient ajouter une nouvelle touche avec l’ajout d’un logo.

Deux véhicules électriques pour Blainville

Depuis quelques mois, le gouvernement du Québec autorise certaines Villes à acheter des minivéhicules électriques à titre de projet-pilote. Profitant de l’occasion, la Ville de Blainville a décidé d’acquérir deux de ces automobiles écologiques.

Des annonces dans les prochains jours

Aux prises avec une situation financière difficile, les membres municipaux du centre de tri Tricentris sont bien au fait de la situation précaire de l’entreprise. Depuis le début de la crise, les Villes suivent la situation de près.

- PUBLICITÉ -