- PUBLICITÉ -

anciennes publications

Un plan d’action à la CSSMI

Dans le cadre du premier colloque régional qui s’est tenu le 10 novembre dernier, à l’initiative du comité Focus TDA/H (trouble du déficit de l’attention/hyperactivité), un regroupement formé d’intervenants et de professionnels des Laurentides, la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) a présenté un plan d’action qui permettra à tous les intervenants de mettre en place différentes stratégies pour aider les élèves aux prises avec des troubles de l’attention.

Des entreprises s’engagent pour la réussite des jeunes

Dans le contexte du haut taux d’abandon scolaire, le Réseau des gestionnaires en ressources humaines des Laurentides a signé un engagement à l’égard de la réussite scolaire chez les jeunes en collaboration avec les Partenaires pour la réussite éducative des jeunes des Laurentides (PREL).

La nécessité de stimuler l’entrepreneuriat

Dans le cadre de la Journée nationale de la culture entrepreneuriale 2009, le Carrefour Jeunesse-Emploi, de concert avec la Chambre de commerce Thérèse-De Blainville, a reçu la conférencière Nathaly Riverin.

- PUBLICITÉ -

Le Programme de bourses Optimistes 2010

Dans la foulée de sa mission qui consiste, entre autres, à promouvoir l’éducation chez les jeunes, la Fondation Optimiste Sainte-Thérèse, mise sur pied il y a 18 ans par 19 des 25 ex-présidents du Club Optimiste Sainte-Thérèse, lançait, en novembre 2008, la première édition de son programme de bourses d’études.

Michèle Courchesne se dit attentive aux enjeux de la région

Dans le cadre de sa première tournée régionale des Laurentides, la députée de Fabre et ministre de l’Éducation, du Loisir et des Sports, Michèle Courchesne, se dit prête à mettre l’épaule à la roue pour faire avancer les enjeux de la région. En poste depuis le début de l’automne, la ministre a eu le temps de prendre le pouls des problématiques de la région.

Le projet Persévérance est enclenché

On en discute sur toutes les tribunes, le décrochage scolaire est un fléau de plus en plus lourd à porter pour la société. Or, derrière les chiffres (au Québec, environ 30 % des jeunes se promènent avec l’étiquette de décrocheur scolaire) se cachent de vrais jeunes aux prises avec des problématiques bien réelles.

Résolument tourné vers l’avenir

Il y a trois ans, Élie Fallu, Monique Laurin et Charles Le Borgne mettaient sur pied le Pôle universitaire des Basses-Laurentides. «Nous sommes partis du constat qu’à peine 17 % des adultes vivant ou travaillant dans les Basses-Laurentides avaient un certificat universitaire», a débuté Élie Fallu, président fondateur du Pôle. En comparaison, la moyenne nationale […]

Le projet Passerelle à la rescousse des enseignants non légalement qualifiés

Dans un article publié le 6 octobre dernier, sous la plume de sa journaliste Marie Allard, La Presse titrait: De plus en plus de profs sans permis. À la lecture du texte, on apprend que plus de 2 200 professeurs sans brevet enseignent chaque année dans les écoles du Québec, grâce à des tolérances d'engagement, et que plus de 1 500 autres professeurs non légalement qualifiés enseignent, depuis avril 2006, en vertu d'autorisations provisoires d'enseigner.

- PUBLICITÉ -